Sommaire
Senior Actu

Bruno Saint-Hilaire : une marque de « pap » tourne sa communication vers les jeunes seniors

De plus en plus de marques s’aperçoivent qu’elles doivent prendre en compte la clientèle de jeunes seniors. C’est le cas par exemple de la marque de prêt-à-porter (pap) française Bruno Saint Hilaire, qui lance une campagne de communication mettant en scène des hommes et des femmes de 45 ans et plus.


Dominique de la Tournelle -PDG du groupe Bruno Saint Hilaire-, 64 ans, souhaite affirmer la différence de la marque en communiquant de manière... différente.

Comme il le souligne dans une intervention vidéo, « être For ever young (Jeune pour toujours en anglais), c’est juste oser réaliser le rêve de ses vingt ans. Parce qu’à 40 ans, 50 ans, 60 ans, on a largement passé l’âge d’hésiter ».

Dans cet esprit, la marque met en scène dans sa nouvelle campagne publicitaire des hommes et des femmes de plus de 45 ans de manière à montrer qu’elle « assume sa jeunesse d'esprit… la privilégiant à la jeunesse du corps ! »

Elle propose d’ailleurs à ses clients et clientes de réaliser leur, à condition qu’il soit Forever Young. Reformez votre groupe de rock de la fac, réalisez et produisez un court-métrage avec vos anciens amis des beaux-arts, faites un tour de France en mini-moke, etc. Bref, soyez imaginatif. Un jury constitué de journalistes et de personnalités sélectionnera le projet gagnant et la marque de pap en financera la réalisation ! Pour jouer, rendez-vous dès novembre chez les revendeurs.

Par exemple, Anton, 47 ans, propriétaire d'un restaurant gastronomique. Il a commencé la guitare à 14 ans, mais il a arrêté quand son premier groupe a splitté, en 1970. À 46 ans, en voyant son fils faire ses premiers accords à la guitare sèche, il a décidé de s'y remettre... Histoire de lui montrer comment on joue quand on est un vrai rocker.

Rappelons qu’en 1973, Bruno Saint Hilaire est le premier à mettre du Lycra dans un pantalon de ville pour homme. Il fait à l’époque figure de pionner puisque cette fibre n’était alors utilisée que dans les vêtements techniques tels que les fuseaux de ski. En 1990, il brevette la ceinture extensible pour le pantalon. 1998, voit le développement des tissus à fibres climatiques : le Coolmax (régulation de la tranpiration) et le Thermolite (isolation du froid). 2007, lancement du concept thermorégulant RightTemp et 2008, développement de nouveaux savoir-faire : matières bio, seacell, bambou, kapok et milk yarn.

La marque, implantée à Balma (Haute Garonne), est disponible dans 65 corners dans les grands magasins (Printemps et Galeries Lafayette), auprès de 1.200 détaillants multimarques, dans trois boutiques affiliées et dans quatre magasins en propre.
Bruno Saint Hilaire


Publié le Jeudi 25 Septembre 2008 dans la rubrique Consommation | Lu 11022 fois