Sommaire
Senior Actu

Brain Tonic : un programme de gymnastique cérébrale destiné aux seniors

Acteur sur le marché européen des loisirs numériques, la société Shindo lancera à la rentrée 2007, Brain Tonic, un divertissement interactif (DVD ou jeu PC/mac) élaboré avec des spécialistes en neuropsychologie pour accompagner les seniors dans la stimulation de leurs fonctions cognitives.


Le cerveau se modifie ainsi tout au long du cycle de vie, gardant intact son potentiel d’apprentissage. C’est ce que l’on appelle « la plasticité cérébrale ».

Il n’est donc jamais trop tard pour faire travailler son cerveau et s’assurer une bonne santé mentale. Cette dernière s’inscrit dans la démarche des seniors soucieux de « bien vieillir », au même titre qu’une activité physique régulière ou une alimentation équilibrée.

Dans ce contexte, la société Shindo lancera le 2 octobre prochain Brain Tonic, un programme de divertissement développé avec la collaboration de spécialistes en neuropsychologie, utile et préventif, qui permet de « muscler » son cerveau.

Ce jeu a été élaboré autour d’exercices faisant travailler les cinq fonctions cognitives que sont la mémoire, le langage, le raisonnement, l’orientation et l’attention.

« Une optimisation des différentes composantes du système cognitif permet d’être en forme intellectuellement et de rester performant dans les activités de la vie quotidienne, le but final étant de contribuer à l’amélioration du bien être social et psychologique » explique le Docteur Sandrine Louchart de la Chapelle, Chef de service adjoint au Centre de la Mémoire de l’Hôpital de Monaco, ayant activement participé à l’élaboration de ce programme.

Propos renforcés par une étude publiée par l’institut spécialisé américain NIH (National Institutes of Health) sur ce même thème et selon laquelle les personnes « qui ont reçu un entraînement cognitif ont une diminution moins importante de certaines capacités de réflexion comparée à leurs pairs qui n´ont pas reçu cet entraînement ». .../...
Brain Tonic

Brain Tonic ou comment entretenir nos précieux neurones… par le docteur Sandrine Louchart de la Chapelle

A l’heure actuelle nombre d’articles scientifiques se penchent sur les méthodes à utiliser pour « bien vivre » mais également « bien vieillir ». Pas de recettes magiques ni miracles mais des règles élémentaires. L'intérêt de l'activité physique régulière n'est plus à démontrer ni celui d'une alimentation saine et équilibrée. On dispose en effet depuis longtemps de données fiables qui prouvent leurs multiples effets favorables. S'ajoute le souhait d'entretenir sa mémoire et la stimulation intellectuelle se révèle également importante dans le cadre du maintien d'une bonne santé. En effet, la perte de la mémoire est l'une des grandes peurs du sujet adulte et il est clairement établi que la prévalence des troubles cognitifs augmente avec l'âge. Ainsi, les individus qui conservent les meilleures capacités intellectuelles sont physiquement et mentalement actifs et ont une image positive d'eux-mêmes.

Avant de poursuivre, nous allons donner quelques explications sur les différents types de mémoire. La mémoire est la capacité d'enregistrer (encodage) des informations, de les stocker (maintien) et de les rappeler (récupération).
1. La mémoire sensorielle : les informations sensorielles sont maintenues fugitivement sous formes de traces (visuelles, auditives, olfactives....).
2. La mémoire à court terme ou mémoire de travail est un système à capacité limitée qui permet de maintenir et de manipuler sur un durée brève une information (retenir par oral un numéro de téléphone le temps de pouvoir le composer).
3. La mémoire à long terme permet la conservation durable des informations et favorise l'apprentissage. Les informations engrangées font l'objet d'une consolidation variable en fonction de leur importance émotionnelle et de leur répétition (conduite automobile, visage d'un proche....).

La mémoire explicite ou déclarative renvoie à une remémoration consciente et intentionnelle de l'information (récitation d'un poème préalablement appris)
La mémoire épisodique ou mémoire des événements permet d'enregistrer et de se souvenir d'informations référencées dans un environnement spatial et temporel (se souvenir de ses dernières vacances d'été).
La mémoire sémantique correspond aux connaissances générales sur le monde, à la culture générale sans repère spatio-temporel (quelle est la capitale de l'Italie ?).

La mémoire implicite renvoie à l'utilisation non consciente, automatique, non intentionnelle d'informations préalablement acquises.
La mémoire procédurale (« le savoir-faire ») joue un rôle important dans l'apprentissage des habiletés et habitudes acquises à partir de pratiques répétitives (faire du vélo).

Il est possible d'améliorer ses performances intellectuelles par un entraînement spécifique et régulier

De récentes études mettent en avant les bienfaits de programmes d'entraînement cérébral avec des actions positives sur la mémoire, le raisonnement ou encore la vitesse de traitement de l'information, avec un réel impact sur les activités de vie quotidienne. La participation à des activités cognitives stimulantes pourrait même réduire le risque de développer la maladie d'Alzheimer. Il semble que ces activités doivent être développées et entretenues dès 20-39 ans. Entretenir régulièrement son cerveau serait ainsi un facteur de lutte contre certaines maladies et il paraît donc indispensable d’entretenir, de renforcer et d’améliorer nos réserves cérébrales (ou réserves cognitives), car quel que soit l'âge il est toujours possible d'améliorer ses performances. Contrairement à la vieille croyance populaire, les cellules du cerveau ne meurent pas avec l'âge sans être remplacées! Le cerveau est en effet capable, tout au long de la vie, de se modifier tant dans ses structures que dans son fonctionnement, c'est ce que l'on appelle la plasticité cérébrale. Ainsi, quelque soit l'âge, le cerveau possède un potentiel cognitif d'apprentissage à exploiter et qu'il convient de ne pas sous-estimer !

On connaît les bénéfices de la pratique régulière de loisirs intellectuellement stimulants comme l'apprentissage d'une nouvelle langue ou d'un nouvel instrument de musique, le bridge, les mots croisés ou encore les échecs. Mais il existe d'autres méthodes de stimulation des différentes fonctions cérébrales qui reposent sur la pratique régulière d'exercices variés et conçus pour faire travailler la mémoire mais également d’autres fonctions importantes comme l’attention, le raisonnement, le langage et le visuo-spatial. Il faut souligner que la stimulation cognitive a été développée pour compléter la prise en charge des troubles de la mémoire liés au vieillissement normal et pathologique et a été proposée en complément des traitements médicamenteux chez le patient souffrant d'une pathologie type Alzheimer. Une optimisation des différentes composantes du système cognitif permet ainsi d’être en forme intellectuellement et de rester performant dans les activités de vie quotidienne, le but final étant de contribuer à l'amélioration du bien être social et psychologique.
La méthode Brain Tonic, développée par la société Shindo, est une méthode novatrice d'entraînement cognitif ne nécessitant pas d’équipement informatique sophistiqué ni de compétences technologiques particulières. Sont nécessaires l'écran d'un téléviseur et un simple lecteur de DVD. En effet, le développement et l'ergonomie de ce programme ont fait l'objet d'une attention toute particulière afin de faciliter au maximum les différentes manipulations.

Les multiples exercices proposés sont pédagogiques, ludiques et étudiés pour stimuler les différentes fonctions cognitives. Les exercices de stimulation ont été élaborés en faisant appel à différentes stratégies cognitives (catégorisation et classification, planification des tâches, imagerie mentale, association mentale) permettant ainsi de couvrir les différents versants du fonctionnement mental que sont la mémoire, le langage, l'attention, les fonctions de jugement et de planification ainsi que le domaine visuospatial. L'univers graphique a également été réfléchi pour être convivial, tout en restant sobre afin de faciliter la concentration et d'allier plaisir et effort mental. En effet, on sait que toute personne est davantage portée à poursuivre la pratique d'exercices si elle en retire des bénéfices psychologiques (« mieux être ») et du plaisir. La pratique régulière de ces activités est facile à intégrer dans la vie quotidienne, en profitant des moments de temps libres et en respectant le rythme de chacun. C'est vous qui allez organiser votre programme d'entraînement, en sélectionnant les fonctions que vous voulez travailler ou améliorer sans toutefois oublier que réussir les exercices n'est pas un but en soi et que la compréhension des erreurs est également pédagogique et bénéfique.

Alors lancez vous et rappelez vous qu’il n’est jamais trop tard pour débuter cet entraînement tout en vous amusant...

Concrètement, une séance Brain Tonic comprend deux étapes :

Brain Tonic : un programme de gymnastique cérébrale destiné aux seniors
1. L’évaluation de la tonicité du cerveau. Grâce à une série de questions, le programme analyse quelles sont les forces et les faiblesses du joueur pour chacune des fonctions précédemment citées.
2. Des exercices sont proposés en fonction des résultats obtenus pour aider l’utilisateur à améliorer ses performances. Toutefois, l’utilisateur reste aussi libre de définir son parcours.

Avec une fréquence minimum conseillée de trois séances de vingt minutes par semaine, les seniors franchiront les différentes étapes de ce programme et progresseront à leur rythme. Le programme comprend trois volumes : Force 1-Débutant, Force 2-Confimé et Force 3-Expert.

Chaque volume contient plus de mille jeux et questions variés sur trois niveaux de difficulté.

Une méthode ludique et interactive pour entretenir ses neurones directement sur sa télévision ou sur son PC ! Si d’autres jeux de mémoire existent déjà sur le marché, Shindo s’annonce comme le premier éditeur à concevoir une méthode sur DVD interactif, format plus adapté aux besoins et aux usages de cette clientèle. Facile d’utilisation et moins onéreux qu’une console portable - donc plus accessible -, le DVD interactif fonctionne sur n’importe quel lecteur DVD et sa télécommande sert de manette de jeu pour se déplacer à l’écran. Tranquillement installé devant sa télé, l’utilisateur s’entraîne en toute simplicité.

Brain Tonic est également disponible en version PC/MAC, avec une interface « multi-utilisateurs » permettant de partager le programme avec plusieurs personnes (en créant différents profils) et de suivre individuellement l’évolution et les progrès de chacun au fil des séances !

Très agréable à manier, ce jeu présente un univers graphique convivial et un ton ludique, mettant l’utilisateur immédiatement à l’aise. L’entraînement devient ainsi un réel divertissement, sans stress ni contraintes. Pas de temps imparti pour réaliser les tests ou les exercices, pas de niveau d’études requis.

Disponibilité et prix :
Le programme BRAIN TONIC sera disponible en 2 octobre 2007, au prix public de :
- Version DVD interactif : 19.99 € l’unité
- Version PC/MAC : 29.99 € l’unité
Réseau de distribution : www.brain-tonic.com , hypermarchés, multi-spécialistes , VPCistes , kiosques…


Publié le Mardi 24 Juillet 2007 dans la rubrique Bien-être | Lu 17495 fois