Sommaire
Senior Actu

Boom des clubs de fitness auprès des seniors et des baby-boomers

Une récente étude réalisée par une grande association sportive américaine, montre qu’en moins de dix ans, le nombre de membres des clubs de sport et de fitness âgés de 55 ans et plus, a presque été multiplié par dix, passant de 1.5 million en 1987 à plus de 10 millions en 2004. Des chiffres qui illustrent bien l’engouement croissant de nombreux quinquas et plus pour les activités physiques, et surtout, qui soulignent leur soucis de rester en forme le plus longtemps possible.


Pendant très longtemps, les clubs de fitness ont été réservés aux jeunes gens, hommes et femmes, soucieux de leur physique et de leur allure.

Pourtant, depuis quelques années, les professionnels de ce secteur se sont aperçus que de plus en plus de seniors ont commencé à investir leurs salles de sport afin de se maintenir en forme.

Au départ relativement confidentielle, cette tendance s’affirme et devrait s’accélérer dans les années à venir avec le vieillissement programmé de la génération du baby-boom qui va mettre tous les atouts de son côté pour « bien vieillir » et vivre le plus longtemps possible en bonne santé.

Selon la récente étude de l’International Health, Racquet & Sportsclub Association (IHRSA), organisme américain qui œuvre pour la promotion des centres de sport et de remise en forme, les personnes de 55 ans et plus constituent –comme dans de nombreux autres domaines- le segment de la population qui croît le plus vite dans les salles de fitness, où désormais, les baby-boomers et les seniors représentent 25% des membres. .../...
Boom des clubs de fitness auprès des seniors et des baby-boomers

Selon la porte-parole de cette organisation, en 1987, « 1.5 million de personnes de 55 ans et plus étaient membres de ces clubs de gym. En 2003, ils atteignaient les 6.8 millions et en 2004, les 10.2 millions ». En vieillissant, cette population souhaite se maintenir en forme le plus longtemps possible. Elle ne fréquente pas ces clubs pour se "sculpter" un corps de rêve et avoir des abdos en béton ! Cette clientèle grisonnante envisage simplement, par la pratique d’exercices physiques, de retarder les effets du vieillissement et favoriser la prévention de certaines maladies (cardiovasculaires, ostéoporose, etc.).

Encore faut-il que ces derniers soient adaptés à ce type de clientèle. En effet, un bon nombre de ces seniors n’a pratiqué aucun sport –ou presque- depuis les années « lycée ». Il est donc indispensable, au moment de s’y remettre, de consulter en priorité son médecin, et ce, avant même de s’offrir un abonnement à l’année dont la cotisation est souvent assez élevée !

D’autre part, il faut savoir qu’aux Etats-Unis, de nombreux clubs développent des programmes d’entraînement spécialement conçus pour les plus de 50 ans. Les grands noms de ce secteur espèrent ainsi, séduire les récents retraités qui n’ont fait aucun effort physique depuis des lustres.

La chaîne Curves par exemple, présente en France avec une quinzaine de clubs, propose des programmes de remise en forme d’une durée de trente minutes destinés spécifiquement à un public de femmes et axé principalement sur la perte de poids. Cette enseigne table sur le fait que l’ensemble des sportives qui adhèrent à ses centres ont toutes –à peu de choses près- les mêmes préoccupations quant à leur physique. En venant dans ses salles de fitness, elles n’ont donc pas à subir les regards parfois moqueurs, voire méprisants de certaines de leurs congénères à la sculpture plus avantageuse.

Accessible uniquement aux retraités américains, le programme SilverSneakers, propose des cours parfaitement adaptés aux seniors et prodigués par des professeurs spécialement formés aux spécificités physiques des plus de 65 ans. « 60% de nos participants n’ont jamais été dans une salle de sport auparavant » indique un responsable de ce programme qui ne comprenait que 400 centres en 2002, contre 1.600 actuellement, répartis dans tout le pays.

Un cours dure 45 minutes et se concentre sur des exercices qui font travailler tous les muscles, de manière à augmenter la force musculaire, l’endurance, la souplesse, l’équilibre, la vitesse, la coordination des mouvements, etc. Un second programme « senior » existe, mais celui-ci se concentre plus sur l’endurance cardiovasculaire et musculaire.

Pour en savoir plus, lire aussi :
Gymnastique volontaire : préserver sa santé après 50 ans
Les seniors représentent un quart de la clientèle des clubs de sport


Publié le Mardi 23 Mai 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 10899 fois