Sommaire
Senior Actu

Billie Jean King : création de centres de fitness dans des communautés de retraités gays

L’ancienne tenniswoman Billie Jean King, 63 ans, s’est associée le mois dernier avec la communauté américaine de retraités(es) homosexuel(les) RainbowVision, pour la création d’un centre de remise en forme dans ce village ouvert depuis novembre dernier à Santa Fé au Nouveau-Mexique, indique une dépêche de l’AP.


La grande championne de tennis, qui a remporté vingt titres et qui a officialisé son homosexualité dans les années 1980, va donc travailler à l’installation d’un centre de fitness et spa portant son nom, qui sera réalisé dans cette nouvelle communauté de retraités(ées) gays de Santa Fé.

Son contrat stipule qu’un second club sera par ailleurs ouvert dans le prochain village RainbowVsion, dont les travaux commenceront l’année prochaine à Palm Springs (Californie).

« A 63 ans, c’est important de vouloir continuer à bouger » indique la championne dans une récente interview. De fait, elle continue à pratiquer le tennis deux ou trois fois par semaine malgré les six opérations qu’elle a subi au genou.

« Il s’agira d’un lieu de vie permettant de rester en bonne santé, aussi bien physiquement que mentalement » a encore souligné la joueuse lors de la conférence de presse annonçant le partenariat. « C’est pour moi un honneur, de faire partie du projet de Joy Silver (ndlr : initiatrice de RainbowVision). Elle a créé une communauté juste où les gens peuvent être eux-mêmes, vivre leur vie comme ils l’entendent et vieillir avec style ».

De son côté, Joy Silver a souligné que « Billie Jean apporte une nouvelle dimension dans la connaissance et dans la visibilité des questions touchant aux difficultés rencontrées par la communauté gay, et notamment de celles et ceux qui ont dépassé les 50 ans. Elle nous aide à faire évoluer les mentalités quant aux villages de retraités qui se développeront dans les années à venir ». .../...
Billie Jean King : création de centres de fitness dans des communautés de retraités gays

Pour les plus jeunes, il faut rappeler que Billie Jean King est une véritable légende du tennis féminin. Parmi ses vingt grandes victoires, elle a remporté quatre fois Wimbledon (1968, 1972, 1973, 1975), trois fois l’US Open (1971, 1972, 1974) et une fois Roland-Garros (1972).

En 1973, elle parvient à attirer l’attention du public sur le sport féminin en battant Bobby Riggs, grand champion, lors d’un grand show national télévisé « The Battle of the Sexes ». C’est aussi la seule femme à avoir gagné sur toutes les types de surface.

Elle a par ailleurs été la première sportive à gagner plus de 100.000 dollars sur une seule saison. Précisons tout de même, que lorsqu’elle a réalisé son coming-out dans les années 80, cette révélation lui a fait perdre certains contrats.

En ce qui concerne RainbowVision, le concept n'est pas totalement nouveau. En fait, il existe déjà des villages de ce type en Floride ou en Californie, mais ceux-ci ont été largement financés par les capitaux des résidents eux-mêmes, qui y vivent déjà ou qui envisagent d'y vivre dans quelques années. Ce qui n'est pas le cas de cette communauté qui a été entièrement bâtie grâce aux capitaux d'investisseurs privés.

Pour en savoir plus, lire aussi :

RainbowVision : ouverture d'une communauté de retraités(ées) homosexuels(lles) aux USA
Seniors homosexuels : discrimination et négligence dans la santé et les services sociaux


Publié le Mercredi 26 Avril 2006 dans la rubrique Divers | Lu 10680 fois