Sommaire
Senior Actu

Belgique – Prothèse visuelle : la recherche avance

(1642 signes)


Depuis 1998, des chercheurs de l’Université Catholique de Louvain suivent un patient volontaire atteint de cécité – mais dont le nerf optique est resté fonctionnel – auquel ils ont implanté une prothèse visuelle. La système est constitué d’une camera fixée sur des lunettes, d’un processeur qui transforme les signaux obtenus en impulsions électriques à destination de la prothèse reliée au nerf optique.

Grâce à cette prothèse, le volontaire a appris à reconnaître des signes ressemblant à des caractères d’imprimerie et identifier des objets dans un environnement simplifié.
Même si ces résultats peuvent paraître modestes, ils sont néanmoins importants dans la mesure où de multiples possibilités d'amélioration ont été identifiées. Le système est parfaitement toléré et aucune détérioration du nerf optique n’a été observée au cours de cinq années d’évaluation.

Sur la base de ces résultats, les chercheurs ont décidé de poursuivre leur travail en apportant au système un bon nombre d'améliorations techniques et en réalisant une implantation chez plusieurs nouveaux volontaires. Cette extension à d’autres personnes est indispensable pour identifier dans les résultats obtenus ce qui correspond à des caractéristiques individuelles et pour faire apparaître les phénomènes plus généraux que l’on retrouvera chez tous les porteurs de la prothèse.

Pour autant que la réhabilitation de fonctions visuelles apportée par la prothèse soit jugée suffisante par les nouveaux volontaires, il n’y aurait plus d’obstacles à la réalisation d’une prothèse visuelle à usage clinique. Celle-ci ne doit cependant pas être attendue avant plusieurs années.



Publié le Mardi 25 Novembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 352 fois