Sommaire
Senior Actu

Belgique : Des 'sages' à l’écoute des migrants


Depuis 2002, l’association Co-Errance propose à Verviers et ses environs, en Belgique, un service d’accompagnement psycho-social pour des personnes migrantes ou d’origine étrangère. Afin d’appuyer son action, Pierre Gobiet, psychologue et président de l’association, sillonne la Wallonie pour trouver des relais dans les différentes communautés. “ Ces relais seraient des passeurs de sagesse ”, explique-t-il.
Ces “sages”, choisis parmi les personnes vieillissantes des différentes populations, auraient un rôle de médiateur auprès de leurs membres en cas de troubles identitaires ou culturels.
Pour l’instant, “ nous essayons d’installer ce projet en commençant par repérer des personnes qui sont considérées, par leur propre communauté, comme des sages. ” Les trois communautés d’Afrique noire – rwandaise, congolaise et angolaise – les plus représentées à Verviers, seront les “pionniers” de ce projet. “ La seconde phase consistera à les réunir pour réfléchir ensemble à la question des repères identitaires et culturels et en explorer le mode de transmission. Ensuite il faudra travailler sur l’aspect intergénérationnel afin de valoriser les “sages” au niveau des plus jeunes membres de leur communauté. ”
Soutenue par le ministère des Affaires sociales et de la Santé de la région wallonne, et cofinancée par le Fonds européen des réfugiés, Co-Errance est dans l’attente de financements supplémentaires. Mais, comme l’affirme Pierre Gobiet avec conviction, “ même sans financement complémentaire, nous mettrons en place ce projet ”.
Un premier groupe de réflexion devrait se réunir prochainement pour étudier la viabilité de l’opération sur un plan matériel et financier et s’assurer qu’un nombre suffisant de personnes est intéressé.



Publié le Jeudi 9 Octobre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 980 fois