Sommaire
Senior Actu

B2V et Lecma-Vaincre Alzheimer : mise en place d'un partenariat

D'ici un an et demi, l'association Lecma-Vaincre Alzheimer va changer de nom pour devenir la Fondation Vaincre Alzheimer ; par ailleurs, le Groupe B2V Prévoyance, très impliqué dans le champ de la personne âgée, intègrera le conseil d'administration de cette structure.


Aujourd'hui en France, on estime que 900.000 personnes sont atteintes de la maladie d'Alzheimer ou apparentées. D'ici 2020, cette pathologie devrait concerner un Français sur quatre chez les plus de 65 ans.
 
Créée en 2005, l’association Lecma-Vaincre Alzheimer, vise à faire avancer la recherche scientifique et agit en faveur de la sensibilisation et de la prévention à travers l'information du grand public. Ainsi, depuis 11 ans, cette structure a financé une cinquantaine de projets pour un montant de près de 4 millions d'euros.
 
Devant l'urgence de poursuivre activement ses missions, l’association a décidé d'évoluer vers le statut de fondation. De son côté, le groupe de protection sociale B2V a inscrit dans ses missions la prévention et l'accompagnement des personnes en difficulté, notamment en situation de dépendance. Dans cet esprit, le conseil d'administration de B2V Prévoyance a décidé d'entrer en tant que partenaire institutionnel au conseil d'administration de la Fondation Vaincre Alzheimer.
 
La Fondation Vaincre Alzheimer poursuivra les activités de l'association en finançant des programmes de recherche scientifique et en menant des actions de sensibilisation et d'information du grand public sur la maladie d'Alzheimer, notamment sur la prévention et le dépistage précoce. Ces cinq dernières années, le nombre de demandes de financement reçues par LECMA-Vaincre Alzheimer et émanant d'équipes de recherches françaises a été multiplié par 10 (10 en 2010 vs 102 en 2014).
 
Le statut de fondation va fortement accroître la notoriété de ses actions et ainsi lui permettre de jouer pleinement son rôle en intégrant la société civile dans la lutte contre la maladie d'Alzheimer pour développer de nouvelles formes d'innovation, mieux informer et développer les synergies avec la recherche. 


Publié le Mardi 29 Mars 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1182 fois