Sommaire
Senior Actu

« B Young » des vêtements sportswears qui misent sur une communication transgénérationnelle

On a pu voir, il y a quelques semaines, une publicité pour une jeune marque de vêtements sportswear « B Young », présentant deux couples : une homme aux cheveux gris en compagnie d’une jeune femme et une femme aux cheveux gris avec un jeune homme. Campagne plutôt surprenante pour une société, qui a priori, devrait se tourner vers les jeunes consommateurs. Explications de Mansour Gueye, responsable de la communication de B-Young.


Vous l’aurez peut-être remarqué. Cette étonnante campagne est apparue il y a quelques semaines dans les couloirs du métro parisien, mais aussi sur les kiosques à journaux de la France entière.

Aussi curieux que cela puisse paraître de la part d’une marque qui commercialise des T-shirts colorés, des chemises « bowling », des joggings confortables, des pantalons légers, au style plutôt jeune et décontracté, ce mélange des générations est le résultat d’une véritable envie de séduire tous les publics de 7 à 77 ans. Plus rare encore, B-Young n'a pas eu peur d'afficher clairement son credo : « jeunes et vieux, tous peuvent porter les mêmes vêtements ».

Comme le souligne Mansour Gueye « de nos jours, les clivages vestimentaires entre les âges et les générations ont tendance à disparaître. Il n’est pas rare de voir dans la rue, une personne de 60 ans portant un jean, parfois de la même marque qu’une personne plus jeune. Notre équipe est convaincue qu’un T-shirt peut aussi bien être porté par un jeune que par un senior. C’est ce que nous avons voulu montrer par le biais de ce visuel ». Et d’ajouter que « les deux modèles, Patrick et Raymonde, se sont immédiatement prêtés au jeu et ont été enthousiasmés par cette publicité ».
« B Young » des vêtements sportswears qui misent sur une communication transgénérationnelle

« B Young » des vêtements sportswears qui misent sur une communication transgénérationnelle
Et l’histoire ne s’arrête pas là, puisque la prochaine campagne, celle qui présentera la nouvelle collection de l’automne-hiver, devrait être basée sur un concept presque identique. Où Mansour nous assure que « les seniors seront encore très présents ».

Si la communication de la marque va conserver le même esprit, en revanche l’équipe de B-Young a décidé de repositionner sa gamme produits/prix, qui sera revue à la hausse dès la prochaine saison. Actuellement il faut compter une trentaine d’euros pour un T-shirt et une quarantaine d’euros pour une chemise.

Rappelons que cette marque est née en 2001. A la tête de B-Young, un bureau de style composé de jeunes créateurs issus d’horizons divers. Ciblant une large clientèle d’hommes et de femmes, cette marque, qui s’annonce citadine et cosmopolite, souhaite véhiculer un esprit décontracté, dynamique, élégant et transgénérationnel.

Pour le moment, B-Young est essentiellement implantée sur la France dans des magasins multimarques. Elle projette cependant de s’étendre au continent américain et sur l’Europe à l’occasion de divers salons professionnels.


Publié le Mercredi 1 Juin 2005 dans la rubrique Consommation | Lu 8846 fois