Sommaire
Senior Actu

Avec nos Proches : une ligne téléphonique collaborative pour aider les aidants

Avec nos Proches permet d’aider les aidants familiaux par le biais d’une ligne téléphonique collaborative (doublée d’un site Internet) permettant de partager ses soucis et problèmes tout en étant écouté, compris et épaulé par d’autres aidants bénévoles et aguerris. Détails.


Quand on aide au quotidien un proche qui avance en âge, on se sent souvent seul, découragé.
 
Or, on a tous fait l’expérience du réconfort que peut nous apporter une écoute bienveillante.
 
Ce concept baptisé « Avec nos Proches » met donc les aidants en relation avec d'anciens aidants expérimentés et empathiques. Le réseau repose sur la parole et le désir des aidants à partager, s'informer, s'entraider, se reconnaître.
 
L'originalité de ce service est d’associer l'accessibilité du téléphone et la technicité d'un réseau social web. Plus concrètement, on accède au réseau sur un simple coup de fil, pas besoin d'ordinateur, ni de connaissances en informatique, il est accessible à tous.
 
Un numéro unique, le 01 8 472 9 472, (prix d’un appel local) donne accès à un espace où l'on échange ses expériences avec un pair, sans jugement -pour que l’expérience de ceux « qui sont passés par là » puisse servir à ceux qui en ont besoin aujourd'hui.
               
Complémentaire aux groupes de paroles -comme les cafés des aidants ou aux forums accessibles sur internet-, un réseau social permettant des échanges et des rencontres entre pairs est rapidement apparu comme indispensable. De nos jours, la technologie des réseaux sociaux permet de rapprocher les personnes dans le partage et l’échange, or c'est en grande majorité les jeunes générations nées avec cette technologie qui l'utilisent. Et ceux qui ont le plus besoin de lien humain sont souvent déconnectés.
 
C’est pour cela que les concepteurs de ce projet ont voulu rendre plus accessible le réseau social en l’adaptant à une technologie accessible à tous les âges : le téléphone. L’autre avantage du téléphone, c'est qu'il préserve la chaleur de la voix, l'humanité de l'échange, tout en garantissant l’anonymat. La ligne est accessible 24h/24 et 7 jours/7, même si la garantie d’une disponibilité totale des bénévoles n’est pas assurée. 

Comment ça marche?

Les aidants appellent des « parrains » et des « marraines » bénévoles
Un numéro unique met en relation un aidant démuni avec un ancien aidant expérimenté.           
 
Côté appelant : Un aidant qui ressent le besoin de parler compose le numéro. En général, il a une question bien précise à poser ; mais le véritable but de la ligne, c'est de lui donner l’occasion de s’exprimer sans peur d’être jugé, de l’aider à trouver lui-même ses solutions, de le soulager...
 
Côté bénévole : les « parrains » et les « marraines » disposent d'un semainier sur leur espace web, pour enregistrer leurs disponibilités et recevoir des appels aux moments qui leurs conviennent. Ils peuvent mettre à jour leurs disponibilités autant qu'ils le souhaitent, se rendre disponible ou indisponible autant qu'ils le souhaitent, préciser s'ils préfèrent recevoir les appels sur leurs fixes ou sur leurs portables. Si le bénévole appelé est occupé ou n’a finalement pas envie de répondre sur le moment, cet appel sera réorienté vers la marraine suivante : il n'y a donc pas de devoir de permanence ou de disponibilité totale sur un créneau horaire. Cette flexibilité permet une nouvelle forme d’engagement, basée sur le plaisir et le sens.
 
L’équipe de bénévoles s'enrichit régulièrement de nouvelles bonnes volontés, et la structure est en permanence à la recherche de nouvelles marraines ou parrains, pour préserver l'équilibre entre appels d'aidants et disponibilité des bénévoles.
 
Exemple de mise en relation: Sylvie appelle Marie 
Un soir, Sylvie se sent particulièrement épuisée par l'aide qu'elle apporte à son mari, atteint d'Alzheimer depuis 2 ans. Elle appelle Avec nos Proches. Elle est alors mise en relation avec Marie.
 
Marie se montre très compréhensive, car lorsqu’elle aidait, elle ressentait les mêmes sentiments que Sylvie : culpabilité, solitude, mal-être. Marie est devenue marraine pour pouvoir  transmettre ce que la vie lui a appris. Avec empathie, elle partage son expérience et engage Sylvie à s'exprimer. En s'exprimant, Sylvie met des mots sur ses émotions. Marie lui conseille aussi de se rapprocher d’une association près de chez elle qui aide les aidants. Ce contact ayant soulagé Sylvie, elle la rappellera la semaine suivante, et un lien sera créé…
 
La ligne est opérationnelle depuis le 15 octobre 2012
 
Quelques témoignages

« Je viens de m’inscrire après avoir lu un article dans Le Monde. Déjà je ne me sens plus seule. »
 
« J’ai compris que parler était une thérapie et que se délivrer de la culpabilité était une force… »
 
« Je me suis sentie complètement en phase avec la personne au bout du fil, l'anonymat permet de vraiment parler, se libérer, et partager aussi. Vous avez mis le doigt sur un besoin crucial »
 
« Je remercie beaucoup votre association, j'ai parlé un petit moment à la marraine Sylvie, ça me remonte le moral, ça m'aide, beaucoup, voilà. Merci »
 
« Je vous remercie, ça faisait longtemps que je cherchais une association qui vous écoute comme ça et je vous remercie beaucoup  »
 
www.avecnosproches.com


Publié le Mardi 13 Mai 2014 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 1009 fois