Sommaire
Senior Actu

Avec la cigarette... la vue part en fumée

C’est l’été et le temps des bonnes résolutions, sport, régime, repos et on arrête de fumer car on sait que la cigarette provoque le cancer. La cigarette peut tuer, les campagnes de sensibilisation le disent à juste titre mais elle pourrait d'abord vous détruire la vision. Et cela, peu de fumeurs le savent.


C'est que la fumée de la cigarette n'est pas seulement irritante pour les yeux. En intervenant dans la microcirculation cellulaire, elle émet le vieillissement de la rétine. En fait, elle favorise la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une maladie de la partie centrale de la rétine qui touche en France plus d’un million de personnes. Plusieurs études françaises* et britanniques portant sur la relation entre le tabac et la DMLA et publiées dans des revues scientifiques de premier ordre confirment ce danger.

Ainsi, le risque pour un fumeur de développer la DMLA est jusqu’à cinq fois plus important que celui d'un non-fumeur. « Pourtant, seulement 10 % des personnes interrogées savent que le tabagisme menace leur vision » confirme Françoise Georges présidente de Retina France.

La DMLA est une maladie de la macula, la partie centrale de la rétine, la région qui permet de lire. Les gens atteints ne peuvent ni lire ni reconnaître les autres, puisque la DMLA ne laisse intacte que la vision périphérique ou latérale. Ils ne deviennent pas totalement aveugles, mais perdent tout le champ de vision utile pour la lecture, la conduite et la vision fine. .../...

Le tabac agit aussi sur la cataracte qui se traduit par une opacification du cristallin. Le cristallin sert de lentille réglable, faisant converger la lumière sur la rétine. Lorsqu'il s'opacifie, la vision baisse. On doit alors avoir recours à la chirurgie : le cristallin est extrait et remplacé par un implant artificiel. Il est maintenant reconnu que le tabagisme augmente le risque de cataracte.

Alors cet été, jetez vos cigarettes et mettez aussi de bonnes lunettes de soleil qui doivent protéger les yeux de la luminosité, filtrer les UV et respecter les couleurs.

Depuis 1995, elles sont soumises à une réglementation européenne. Elles sont classées en catégories (de 0 à 4 suivant le degré de protection contre les UV) et portent le marquage CE. Elles peuvent être en verre minéral (il se raye peu mais est sensible aux chocs) ou organique (il résiste aux chocs mais se raye facilement). Méfiance donc avec les lunettes de soleil non estampillées CE et les copies à vil prix.

Depuis 1984, Retina France, association de patients reconnue d’utilité qui vit des dons et legs, finance la recherche médicale en ophtalmologie, conseille et informe les déficients visuels et organise des campagnes de sensibilisation destinées au grand public.


Publié le Mercredi 4 Juillet 2007 dans la rubrique Santé | Lu 4533 fois