Sommaire
Senior Actu

Aux Etats-Unis, les seniors réinventent la vieillesse

Un récent rapport présenté au début du mois par le Bureau du recensement américain et l’Institut national sur le vieillissement propose le portrait de cette génération de seniors de 65 ans et plus qui représente 36 millions de personnes et qui ne ressemble en rien aux précédentes.


Cette tranche de la population représente actuellement 12.4% des Américains (vs 16.4% en France) et s’annonce plus active, plus aisée, mieux instruite et en meilleure forme, indique un récent article du New York Times.

Compte tenu de ces changements spectaculaires, la notion de la vieillesse est en passe d’évoluer fortement et devra être reconsidérée au cours du 21ème siècle. D’autant plus que le nombre de personnes de 65 ans et plus va doubler au cours des 25 prochaines années pour atteindre 72 millions d’individus, soit un Américain sur cinq.

Pour le moment, ce sont encore les 85 ans et plus, les grands seniors, qui augmentent le plus rapidement. Alors que l’on ne comptait que 120.000 aînés de 85 ans et plus au début du 20ème siècle, ils représentent actuellement plus de quatre millions de personnes, et cette augmentation est loin d'être terminée.

Comme le souligne l’un des auteurs de ce rapport de 243 pages, Richard Suzman, « de nombreuses personnes gardent une image de la vieillesse qui est dépassée d’au moins vingt ans ». De son côté, dans une dépêche de l’AFP, le directeur du Bureau du recensement américain indique que ce portrait « montre que les choses ont changé. Les plus de 65 ans sont loin de l’image des retraités pantouflards, ils sont à l’avant-garde d’un phénomène de société aux profondes conséquences sociales et économiques ». .../...
Aux Etats-Unis, les seniors réinventent la vieillesse

Toujours selon ce rapport américain, le seniors voient leur santé s’améliorer. Les maladies chroniques (arthrose ou problèmes cardiaques) tendent à régresser : elles sont passées de 26% en 1982 à 19.7% en 1999. Cependant d’autres pathologies (hypertension, diabète ou encore la maladie d’Alzheimer) se développent, et risquent de toucher des millions de personnes âgées dans les années à venir.

« Les seniors américains d’aujourd’hui, comparés à ceux d’il y a vingt ans sont moins sujets au handicap, et cette tendance concerne aussi bien les hommes que les femmes » précise Richard J. Hodes, directeur de l’Institut national sur le vieillissement. Et d’ajouter « que tout ceci améliore le niveau général de la qualité de vie ». Cependant, cela ne veut pas dire pour autant, que ces seniors ne seront pas touchés par les maladies ou les handicaps, mais ils y seront confrontés plus tardivement, avec un plus grand nombre d’années au delà de 65 ans sans difficultés majeures. « Ce que les scientifiques appellent l’espérance de santé » souligne M. Hodes.

La situation financière de ces seniors s’est aussi nettement améliorée. De fait, les 65 ans et plus qui vivent dans le dénuement sont moins nombreux de nos jours que dans la première partie du 20ème siècle. Plus d’un tiers (35%) était concerné par la pauvreté en 1935 contre seulement une personne sur dix en 2003. Toutefois, Il faut souligner que les personnes les plus à risque, en terme de pauvreté, sont les femmes qui vivent seules. Et ce risque est encore aggravé chez les femmes noires ou hispaniques, où l’on compte 40% de personnes seules qui vivent sous le seuil de pauvreté.

En terme d’études supérieures, cette génération de seniors est aussi mieux lotie : le nombre de diplômes universitaires a été multiplié par cinq entre 1950 et 2003. Ceux qui ont terminé leurs études secondaires, sont quatre fois plus nombreux. Ainsi, la tendance liant études supérieures, meilleure santé, revenu supérieur et un niveau de vie à la retraite plus élevé, ne fera que se renforcer, estiment les chercheurs.

Ce tournant, amorcé par cette nouvelle génération de seniors devrait être accentué par l’arrivée à l’âge de la retraite des baby-boomers les plus âgées. « Cette génération promet de redéfinir plus profondément encore ce que signifie être vieux en Amérique aujourd'hui » indique le directeur du Bureau du recensement. Et d’ajouter que « lorsqu'ils atteindront l’âge de la retraite, ils seront les retraités les plus accomplis de l'histoire américaine et peut-être poursuivront-ils leur vie professionnelle en vieillissant ».


Publié le Mercredi 29 Mars 2006 dans la rubrique Société | Lu 4044 fois