Sommaire
Senior Actu

Australie – Un rapport réajuste le débat sur l’importance économique des seniors


Ne plus considérer les seniors comme un fardeau pour les finances de l’Etat mais, au contraire, souligner l’important apport économique que leurs activités représentent, tel est le but d’un rapport de l’Institut australien sur les études familiales paru en octobre 2003.

Les chercheurs estiment que les Australiens de plus de 65 ans accompliraient l’équivalent de 23,7 milliards d’euros de travaux non rémunérés et bénévoles chaque année. Cette somme atteindrait les 45,3 milliards d’euros si l’on prend aussi en compte les contributions non rémunérées des 55-64 ans.

L’étude a été menée à partir de données enregistrées par le service des statistiques en 1997 et plus spécialement à partir des agendas de 7 260 Australiens. Elle évalue le travail non rémunéré d’une femme âgée entre 12 100 et 16 400 euros par an. Celui d’un homme âgé oscillerait entre 10 300 et 11 000 euros. Les chercheurs ont pris en compte à la fois le travail non rémunéré chez soi et celui réalisé à l’extérieur, à travers le bénévolat et les activités associatives.

Le but de ce rapport est de montrer qu’au lieu d’insister sur ce que la population âgée coûte à la société, il faut voir ce qu’elle lui apporte et les économies qu’elle lui permet de faire. De plus, il souligne l’impact social de ces activités non rémunérées : le travail bénévole des seniors contribuent à rapprocher les divers éléments de la société.



Publié le Vendredi 5 Décembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 683 fois