Sommaire
Senior Actu

Australie - Les dépenses liées au vieillissement de la population


Selon le Service des Statistiques australiens, la proportion des plus de 65 ans serait de 28,8% d’ici 2051. Mais cette perspective menace déjà la gestion du pays : l’augmentation de la part des seniors devrait en effet réduire la main d’œuvre nationale et augmenter les dépenses liées au vieillissement de la population (dépenses de santé et de logement au détriment des investissements en matière d’éducation par exemple).

Pour pallier cela, l’Australie va devoir mettre en place des incitations au prolongement de la durée de la vie active des travailleurs : incitations fiscales, formation aux nouvelles technologies ou campagnes d’opinion auprès des dirigeants d’entreprises. Retarder l’âge du départ à la retraite semble être l'un des moyens les plus efficaces, cette mesure incitant tout particulièrement les seniors à demeurer actifs plus longtemps.

Selon un rapport du Département Economique de l’OCDE (Organisation de Coopération et de Développement Economiques), le défi des autorités australiennes serait d’inverser la tendance à la pré-retraite afin de diminuer les coûts dus au vieillissement de la population. A long terme, toujours selon ce rapport, le relèvement du niveau de l’instruction et l’augmentation de l’investissement dans la formation devraient former la base d’un réel succès.


Publié le Mardi 27 Janvier 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 714 fois