Sommaire
Senior Actu

Australie – Le cancer du sein pourrait être lié à un virus


Une étude australienne, publiée dans la dernière édition du « Journal of clinical cancer research », établirait un lien entre un virus et le cancer du sein. Les recherches, menées par l’étudiante Caroline Ford entre l’université « New south wales » et l’hôpital « Prince of Wales » de Sydney, ont eu pour point de départ le virus de la tumeur mammaire des souris, le MMTV. Comme cela a déjà été démontré, le MMTV serait à l’origine de 95 % des cancers du sein chez ces rongeurs. Or Caroline Ford aurait constaté que la forme humaine du MMTV, le HHMTV, serait présente chez 40 % des femmes atteintes de cancer du sein et seulement chez 2 % des femmes en bonne santé. Ainsi, selon Miss Ford, seulement 5 % des tumeurs mammaires seraient dues à l’hérédité. Le cancer du sein reste le plus répandu parmi les femmes dans de nombreux pays. Il touche une femme sur 11 en Australie. Si de nombreux facteurs de risque ont été établis, jusqu’ici aucune cause médicale évidente n’a été décelée. La découverte de Caroline Ford pourrait déboucher à terme sur un vaccin, même si des recherches supplémentaires sont nécessaires afin de s’assurer du lien entre ce virus et le cancer du sein et comprendre les mécanismes menant à la maladie. Son travail, a valu à l’étudiante un award au forum « Fresh science » qui a lieu tous les ans et fait parti du programme de soutien de l’Etat australien à la science.


Publié le Vendredi 22 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 381 fois