Sommaire
Senior Actu

Australie - La médecine nucléaire pourrait faire progresser la recherche sur la maladie d'Alzheimer


Des scientifiques australiens auraient mis au point une nouvelle technique de diagnostic de la maladie d’Alzheimer par la médecine nucléaire. Alzheimer est un syndrome dégénératif particulièrement difficile à détecter. Il se caractérise par une baisse de l’activité électrique et la formation de plaques dans le cerveau. Un diagnostic plus précoce n’aiderait pas à soigner la maladie mais permettrait de suivre de meilleurs traitements, et donc une meilleure qualité de vie. Le Dr Stuart Carr, de « l’Australian Nuclear Science and Technology Organisation » (ANSTO), propose un nouveau test utilisant des traceurs radioactifs : une gamma-encéphalographie dévoilant sous forme d’images 3D l’activité électrique du cerveau, significative de son état. Ce test aurait déjà été réalisé sur une centaine de patients, avec des résultats « très positifs » d’après le Dr Carr, et ne provoquerait aucun effet secondaire. Il a été présenté lors du 15ème symposium international de chimie radiopharmaceutique de Sydney du 11 au 14 août dernier. Les dernières études européennes sur la formation des plaques cérébrales, qui pourraient également faire avancer de manière cruciale la détection de la maladie, étaient elles aussi dévoilées lors de ce meeting.


Publié le Lundi 18 Août 2003 dans la rubrique Santé | Lu 295 fois