Sommaire
Senior Actu

Australie, Etats-Unis – Identification rapide des médicaments efficaces contre Alzheimer


Des chercheurs de l’Université de Melbourne, de l’Institut australien de recherche sur les maladies mentales, et de l’Ecole de Médecine de Harvard, viennent de faire part des résultats de recherches sur lesquelles ils ont travaillé pendant plus de dix ans. Menés par Ashley Bush, un des plus grands spécialistes mondiaux des pathologies cérébrales liées à l’âge, les scientifiques auraient mis au point une technique permettant d’identifier rapidement les molécules efficaces dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer. C’est ainsi que des milliers de molécules de médicaments agissant contre l’amyloïde -la protéine qui serait responsable de la maladie- sont passées au crible par ce système. Les résultats seraient fournis systématiquement : telle ou telle molécule aurait ou n’aurait pas une influence sur la maladie. Un médicament a ainsi pu être élaboré grâce à ce système. Toujours à l’étude, le « Clioquinol » permettrait de ralentir l’évolution de l’Alzheimer et fournirait selon le professeur Bush de bons résultats. A l’avenir, cette nouvelle technique devrait permettre de perdre moins de temps à tester de nouveaux traitements et représenterait un gain de temps –évalué a une dizaine d’années- dans la recherche d’un médicament contre la maladie. Celui-ci pourrait d'ailleurs être découvert dans les cinq à dix années à venir. Ashley Bush croit également en l’efficacité de sa découverte dans la réussite des traitements de la maladie de Parkinson et de la cataracte.

Pour plus d’informations :
Dr Ashley Bush
Assistant Professor of Psychiatry,
Genetics and Aging Unit,
Massachusetts General Hospital East,
13th Street, Building 149,
Charlestown, MA 02129-9142
BUSH@helix.mgh.harvard.edu



Publié le Mercredi 17 Septembre 2003 dans la rubrique Santé | Lu 544 fois