Sommaire
Senior Actu

Australie – Des places en maison de retraite de plus en plus rares


Les seniors australiens doivent attendre de plus en plus longtemps pour obtenir une place en maison de retraite, c’est ce que révèle l’étude réalisée auprès de 208 services de soins en décembre 2003 par l’Association des Personnes Âgées et des Services Communautaires de la Nouvelle Galle du Sud et du territoire de Sydney, comme l’indique l’article du Sydney Morning Herald du 1er juin.

Ils sont actuellement plus de 20 000 sur listes d’attente (8 800 pour les maisons de retraite et 11 800 pour les foyers). Et vont devoir patienter, en moyenne, 24 semaines avant d’avoir un lit dans une maison de retraite et 36 semaines pour entrer dans un foyer. Les temps d’attente ont augmenté d’un mois depuis la dernière étude.

Paul Sadler, responsable de l’association, insiste sur la gravité de la situation. Malgré la décision fédérale d’augmenter le nombre de places en institutions, on est encore loin d’avoir résolu le problème.

Pour obtenir une aide à domicile, la personne âgée doit attendre 18 semaines et si elle est atteinte de démence, il n’est pas rare qu’elle ne soit admise en établissement que deux ans après en avoir fait la demande.

Selon Paul Sadler, le nombre de lits est calculé sur le nombre de septuagénaires alors qu’il devrait l’être sur le nombre d’octogénaires. Il juge le temps d’attente inadmissible. « L’étude montre clairement qu’en moyenne le temps d’attente et bien plus long » que la durée maximale d’un mois.

Le vieillissement de la population contribue bien évidemment à cette pénurie de lits. Mais d’autres facteurs aggravent encore la situation. Les hôpitaux ne veulent plus s’occuper des personnes âgées sur le long terme. La plupart des retraités n’ont donc pas d’autres choix que de partir en maison de retraite et d’y finir leurs jours.


Delphine Dujardin © Senioractu.com 2004


Publié le Mardi 8 Juin 2004 dans la rubrique Maisons de retraite | Lu 2094 fois