Sommaire
Senior Actu

Au bout du fil : l'association recherche une centaine de bénévoles

Dans un récent communiqué, l’association Au bout du fil annonce qu’elle est actuellement à la recherche de cent appelants bénévoles prêts à offrir régulièrement de leur temps pour être à l’écoute de 500 personnes âgées seules vivant en France.


Au bout du fil : l'association recherche une centaine de bénévoles
On évoque régulièrement le sujet : celui de la solitude des personnes âgées. Une solitude qui parfois, s’exacerbe au moment des fêtes de noël, quand tout le monde se réunit, quand les familles font la fête, que les amis se réunissent et quand, « trop vieux », on se retrouve seul à la maison devant la télé qui depuis des années présente le même film et les mêmes chanteurs.
 
Alors que la fin d’année se rapproche à grand pas, l’association Au bout du fil est actuellement à la recherche d’une centaine de bénévoles qui seraient disposés à offrir un peu de leur temps pour écouter (au téléphone) des ainés seuls ou isolés.
 
A ce jour, cette structure créée il y a huit ans, compte d’ores et déjà 250 appelants bénévoles qui téléphonent chaque semaine à 1.500 personnes âgées seules, inscrites à ce service gratuit. Mais compte-tenu de la croissance de la demande (celle-ci manifestement ne connait pas la crise !), cette structure a besoin de plus de monde pour venir en aide aux nouveaux arrivants…
 
Pour s’inscrire, rien de bien compliqué… Il suffit d’avoir un peu de temps libre (ça se trouve), d’avoir envie de parler, de partager avec autrui et d’être majeur. C’est tout. Ensuite, la plateforme téléphonique permet à chaque appelant bénévole de téléphoner gratuitement de son poste fixe ou mobile depuis chez soi ou d’ailleurs, selon ses disponibilités, chaque semaine.
 
« En complément d’une formation initiale reçue avant les premiers appels, chaque appelant bénéficie aussi d’un programme enrichissant de formation continue sur des thèmes qui, au-delà des besoins de l’association, peuvent être source de développement personnel : savoir gérer une conversation, savoir écouter l’autre, comprendre le deuil, porter attention à sa voix… » indique Au bout du fil dans son communiqué.
 
Quant à l’association, elle propose aux aînés appelés d’être joints dans des plages horaires choisies à l’avance. Les appels peuvent avoir lieu chaque jour, y compris le dimanche, entre 8h et 22h. Les conversations durent en moyenne 20 minutes.
 
Site web : www.auboutdufil.org


Publié le Vendredi 20 Novembre 2015 dans la rubrique Social | Lu 1127 fois