Sommaire
Senior Actu

Au Japon, une loi va interdire les ventes « forcées » profitant de la crédulité des seniors

Compte tenu de l’augmentation des plaintes émanant des personnes âgées pour « ventes forcées » de produits bancaires ou d’assurances, l’agence nationale des services financiers nippone (FSA) a décidé de mettre en place une loi protégeant les seniors de ces pratiques, indique un récent article du quotidien local Asahi Shimbun.


Depuis la loi de dérégulation des services financiers de 1990 au Japon, de nouveaux acteurs sont apparus sur le marché ainsi que de nouveaux produits financiers. Face à l’augmentation de la concurrence et profitant de la crédulité et de l’isolement de certaines personnes âgées, des commerciaux sans vergogne n’hésitent plus à pratiquer des tactiques de vente plus que douteuses en vu de placer à tout prix l’un de leurs produits.

Confrontée à de plus en plus de plaintes de personnes âgées s’estimant trompées, l’administration japonaise, par le biais de son agence la FSA, a décidé de réagir en préparant une loi qui devrait interdire et sanctionner ces pratiques qui visent essentiellement les retraités et les personnes séniles. Actuellement en cours d’élaboration, cette nouvelle législature devrait voir le jour d’ici l’été 2007.

Cette loi devrait interdire à toutes les institutions financières d’utiliser ces stratagèmes marketing pour placer leurs produits, en profitant de l’ignorance, de la crédulité ou des déficiences intellectuelles de certaines personnes âgées.

Les sociétés qui seront condamnées pour avoir vendu des produits financiers à des personnes qui n’en n’avaient pas besoin et qui risquent de surcroît de perdre d’importantes sommes d’argent, pourront être condamnées à de lourdes amendes voir être interdites de pratiquer leur activité.
Au Japon, une loi va interdire les ventes « forcées » profitant de la crédulité des seniors


Publié le Jeudi 28 Juillet 2005 dans la rubrique Social | Lu 1738 fois