Sommaire
Senior Actu

Attirer les boomers vers les produits financiers par le biais de séminaires « art de vivre »

Afin de séduire le nombre croissant de baby-boomers japonais qui arrivent à l’âge de la retraite et de les attirer vers les produits financiers de manière détournée, les institutions financières nippones organisent désormais des séminaires « art de vivre » dans lesquels elles proposent des dégustations de mets et de vins, des informations sur les voyages ou la santé, etc., indique un récent article du quotidien Japan Times.


Ces organismes espèrent, par le biais de ces réunions, séduire la clientèle japonaise née à partir de 1947 et lui faire découvrir un certain raffinement, pour in fine, augmenter son intérêt dans les produits financiers. Ainsi, le mois dernier à Tokyo, plusieurs dizaines de baby-boomers ont été rassemblés dans une salle de conférence à l’initiative de la banque Mitsubishi UFJ Securities, en partenariat avec un importateur de vin local.

Un verre à la main, ces clients, sélectionnés, ont donc pu assister à une conférence sur le vin et sa fabrication. Des brochures présentant l’importateur et ses produits étaient disponibles dans la salle, en revanche aucune allusion n’était faite, ni aux produits financiers, ni à l’activité de Mitsubishi UFJ Securities.

Ces séminaires « art de vivre » sont toutefois organisés pour que les baby-boomers s’aperçoivent qu’il est important de s’intéresser sérieusement à la gestion de leurs biens et de leurs investissements. Cette institution financière a donc l’intention d’organiser à travers l’ensemble du pays, des conférences autour de la santé, du voyage, du logement, de l’éducation, etc.

Une autre banque nippone, la Sumitomo Trust and Banking a de son côté, réformé son club d’informations financières. Il proposera désormais, en plus des conseils de gestion traditionnels, des renseignements sur les voyages et la santé qui seront plus particulièrement destinés aux personnes s’approchant de l’âge de la retraite. « Contrairement aux occidentaux, les Japonais ont une image négative de la retraite » indique un responsable de cette banque qui ajoute qu’« il faut choyer cette clientèle, dans la deuxième partie de sa vie ».

Nomura Asset Management, organisme de crédit et de gestion financière, indique que 3.86 millions de baby-boomers japonais devraient prendre leur retraite dans les années à venir. Cette nouvelle génération de retraités devrait représenter plus de 570 milliards d’euros. On comprend mieux pourquoi, les banques s’intéressent de près à leurs finances ainsi qu’à leurs investissements.


Publié le Mardi 22 Novembre 2005 dans la rubrique Finances | Lu 2173 fois