Sommaire
Senior Actu

Assureurs Prévention : un spot intergénérationnel pour le prévention routière des piétions

L’association Assureurs Prévention vient de dévoiler toute une série de spots télévisés qui visent à nous rappeler le B.A.-BA en matière de prévention routière… parmi ces petits films très bien pensés, l’un met en scène un grand-père et son petit-fils. Le plus « sage », n’est pas forcément celui qu’on croit !


Alors que le début de l’année 2014 se caractérise par une mortalité routière en hausse de 7,9%, la nouvelle étude de l’association Assureurs Prévention sur le comportement des Français au volant confirme un relâchement de la vigilance des conducteurs.
 
Pour sensibiliser les automobilistes (mais aussi les piétions) en cette période estivale particulièrement accidentogène sur les routes, l’association a décidé de se mobiliser en diffusant à la télévision et sur Internet, sa campagne « Sur la route, assurons-nous de transmettre les bons gestes ».
 
Parmi les différents spots diffusés, l’un met en scène un grand-père et son petit-fils. D’une manière générale, cette campagne joue sur le mimétisme gestuel et postural. Elle repose ainsi sur la vie quotidienne de tous les Français, sur les petits gestes que nous faisons tous et qui sont naturellement repris par nos enfants (ou petits-enfants), nos amis...

Assureurs Prévention : un spot intergénérationnel pour le prévention routière des piétions
Sauf que certains petits gestes peuvent être à l’origine d’accidents. Le rôle des parents et des grands-parents est ainsi de transmettre les bons gestes, notamment en matière de prévention des risques routiers.
 
Le spot :

Un grand-père et son petit-fils sortent à pied d’un stade de foot. Le grand-père, qui a filmé le match sur sa tablette, fait défiler les images à l’écran tout en continuant de marcher. Il commente le match à son petit-fils avec passion et ne se soucie pas de l’environnement. Toujours les yeux rivés sur sa tablette, il lui dit en s’emportant : « Et là il y a carton rouge pour l’autre ! ». Arrivés à un passage piéton, le petit garçon saisi brusquement la main de son grand-père pour l’empêcher de se faire renverser et lui dit, en lui montrant le feu piéton : « Et là, il y a un feu rouge pour nous ! ». Saisi, le grand-père réalise son manque d’attention.
 
En 2013, 465 piétons ont été tués et deux-tiers de la mortalité piétonne se produit en agglomération. Il faut également savoir que le piéton est la première catégorie d’usagers victimes d’accidents mortels en milieu urbain, avec 33% des tués. Rappelons que les plus vulnérables sont les jeunes de moins de 18 ans et les seniors. 


Publié le Lundi 28 Juillet 2014 dans la rubrique Transports | Lu 852 fois