Sommaire
Senior Actu

Ascenseur pour le mieux vivre ensemble...

La Fédération des Ascenseurs, organisation professionnelle des ascensoristes (si, si ça existe !) rappelle dans un récent communiqué, qu’avec le vieillissement de la population et la densification des villes, l’ascenseur est devenu un vecteur essentiel de progrès au service du mieux vivre‐ensemble et l’une des réponses clés aux mutations sociétales actuelles...


Ascenseur pour le mieux vivre ensemble...
Depuis le 19ème, l’ascenseur a transformé nos villes. Il a permis aux immeubles de devenir gratte-ciels et tours géantes. Il nous a poussés vers le haut. A travailler plus haut ; à vivre à cent mètres du sol. Toutefois la profession (via la Fédération des Ascenseurs) s’inquiète du paradoxe français : alors que la tendance à la densification des zones urbaines se confirme (20 millions d’habitants supplémentaires en cinquante ans dans les villes françaises), la France diminue constamment la hauteur des nouvelles constructions.
 
Une tendance qui a pour corollaire une diminution du taux d’équipement en ascenseurs. La preuve en est : si en 2001, un immeuble de logement nouveau sur deux était desservi par un ascenseur ; seulement un sur trois l’était en 2012. Un constat d’autant plus étonnant qu’en 2030, un tiers (30%) de la population française aura plus de 60 ans.
 
Un constat qui confirme donc un certain paradoxe français en Europe (ce n’est pas le premier d’ailleurs). Alors même que la France détient l’un des plus hauts taux d’urbanisation d’Europe (80% en 2015) et que les enjeux d’aménagement urbain sont plus importants que jamais, son nombre d’ascenseurs pour cent habitants est l’un des plus bas : 0,76 en 2015 pour 1,57 en Italie et 2,15 en Espagne par exemple (Source Fédération).
 
« Entre vieillissement de la population, densification urbaine et reconfiguration de nos espaces de vie, l’ascenseur joue un rôle essentiel dans les mutations sociétales actuelles. Maintien à domicile des personnes âgées, croissance verticale des villes, besoin de mobilité et d’accessibilité accrus… il apporte des réponses concrètes et innovantes pour inventer la ville de demain. En tant que professionnels du secteur, nous nous devons d’anticiper les changements et de proposer les solutions et services adéquats » explique Pierre Hardouin, Président de cette fédération.
 
Au-delà de l’ascenseur, c’est toute la question de l’accessibilité des immeubles, des magasins, des centres commerciaux, des hôtels, des administrations, etc. qui se pose. Là encore, la France n’est probablement pas le pays le plus avancé d’Europe malgré de nombreuses lois votées… Mais jamais appliquées !


Publié le Jeudi 2 Avril 2015 dans la rubrique Habitat | Lu 822 fois