Sommaire
Senior Actu

Appartements Santé : l’hospitalisation à domicile nouvelle génération

Les personnes âgées dépendantes sont de plus en plus nombreuses, et compte tenu du vieillissement de la population, cette tendance est appelée à s’accentuer dans les années à venir. Temporaire ou liée à l’âge, les individus confrontés à la dépendance, préfèrent dans leur grande majorité restés chez eux. Dans ce contexte, une entreprise de Saint Etienne, H2AD, dispose d’une solution innovante « Ma santé chez moi », qui propose tout un panel de services permettant aux aînés dépendants de vivre à domicile « en santé et en sécurité ».


Jusqu'à maintenant ce bouquet de prestations et services était proposé à travers un réseau de distribution « unique en son genre ». Les professionnels de « Ma Santé chez Moi » -dont des infirmières diplômées- conseillaient les familles au sein de huit boutiques dédiées*, et leur proposaient des solutions adaptées à chaque cas, sur la base d'abonnements mensuels modulables et accessibles à partir de 39 euros par mois.

Mais désormais, en plus de son réseau de boutiques, H2AD se lance dans le concept d’Appartements Santé, dont les premiers devraient voir le jour avant la fin de l’année 2006. Cette solution s'annonce comme une « alternative positive à l’hospitalisation traditionnelle de longue durée ou à la maison de retraite ».

« Ces appartements sont conçus pour le maintien à domicile en santé et en sécurité, des personnes fragiles et dépendantes, tout en favorisant leur autonomie et le lien social. Chaque logement comprend des équipements de pointe, permettant la prise en charge permanente de l’occupant, par le biais de moyens domotiques très simples à utiliser. Ces équipements, directement intégrés lors de la construction, prennent leur place naturellement dans l’environnement de l’occupant » indiquent les créateurs du concept. .../...

Et de préciser que les habitations sont aménagées de manière à les rendre très ergonomiques, parfaitement accessibles, mais avec un design et une esthétique suffisamment neutre pour que chacun puisse y apporter sa touche personnelle. Chaque logement est en plus relié au centre d’appel du plateau médicalisé d’H2AD sept jours sur sept et 24h sur 24. « Le centre d’appels reçoit toutes les alarmes déclenchées volontairement par les personnes ou de façon automatique par les matériels médicaux. Il a fallu intégrer ces différents flux d’information, les présenter aux permanenciers, les relier de façon automatique au dossier médical du patient, tout en garantissant une continuité de service maximum, et une traçabilité totale » souligne Serge Nepomiastchy, directeur des systèmes d’information.

« Ceci constitue une première en France, à l’heure où aux Etats-Unis, le « vieillir bien » devient un souci majeur pour la population, tant et si bien que les professionnels américains du bâtiment font des appartements équipés pour les personnes dépendantes leur nouvel axe de développement, compte tenu de l’évolution démographique » ajoutent les créateurs du concept. « Nous voulons offrir un bouquet de services, à la fois traditionnels et innovants, qui s’appuient pour l’essentiel sur de la technologie, au service de personnes fragiles, à l‘échelle du pays. Le besoin est énorme. Les moyens à mettre en œuvre pour y répondre sont importants » précise de son côté Jean Malot, directeur technique.

Les cinq premiers logements, bâtis au sein d’un programme immobilier neuf, devraient être livrés au dernier trimestre 2006 à Echirolles, près de Grenoble dans l’Isère (38).

* Le réseau se compose actuellement de huit boutiques sur la région Rhône-Alpes : Grenoble, Saint-Etienne, Lyon, Montélimar, Annecy, Chambéry, Valence et Annemasse. Après la phase pilote en Rhône-Alpes, le réseau s’étendra à terme sur toute la France, annoncent les responsables de cette enseigne.


Publié le Vendredi 23 Juin 2006 dans la rubrique Habitat | Lu 6059 fois