Sommaire
Senior Actu

Appareils auditifs : une étude Audika fait le point

Selon une étude réalisée par l’IFOP (sur 1.000 personnes) pour la société Audika, l’un des leaders dans le domaine de la prothèse auditive, une large majorité (87%) des personnes interrogées déclare avoir retrouvé une bonne communication avec leur entourage et 88% que leurs appareils auditifs leur ont permis d’améliorer leur vie quotidienne.


Si l’impact sur l’amélioration de la vie sociale est indéniable, comment expliquer alors que moins de 20% des personnes qui le devraient sont appareillées ? « Trop d’idées reçues freinent encore l’accès à ce confort finalement accessible à tous… » souligne le communiqué d’Audika

« Les appareils auditifs, ça fait vieux ! ». Ils renvoient à un constat peu agréable : celui du le vieillissement... Perdre l’audition et s’appareiller, c’est en quelque sorte faire le deuil de sa jeunesse, accepter l’inacceptable. Et s’appareiller à contre-cœur peut rapidement conduire à l’échec quelle que soit la qualité du service rendu.

« Les appareils auditifs sont chers ». Acheter un appareil qui renvoie au vieillissement ne constitue évidemment pas un achat plaisir. Mais envisager ces appareils comme des bijoux technologiques et performants (miniaturisation extrême, communication bluetooth…), évaluer le confort quotidien qu’ils apportent, sont les meilleurs arguments en faveur de l’appareillage.

« Les appareils auditifs sont inesthétiques et inconfortables ». Les images d’Epinal ont la vie dure ! Les « bananes » disgracieuses sont remplacées par des produits de plus en plus miniaturisés, réalisés sur-mesure d’après l’empreinte du conduit auditif, offrant une discrétion absolue et un grand confort auditif.

Dans les faits, peu de clients passent la porte d’un audioprothésiste avec spontanéité. Le plus souvent pressés par leur entourage, ils sont allés consulter un ORL et, prescription en main, arrivent dans les centres sans réelle motivation. Le premier contact est alors déterminant.

Premier réseau français de centres de correction auditive, le Groupe Audika occupe une position de leader. Il détient aujourd’hui une part de marché de 14%. Audika annonce un réseau constitué de plus de 430 centres, couvrant 90 départements et proposant partout en France un accueil et une prise en charge sur-mesure.


Publié le Mercredi 17 Août 2011 dans la rubrique Bien-être | Lu 2293 fois