Sommaire
Senior Actu

Apicil : améliorer le retour à l’emploi des seniors

Le groupe de protection sociale lyonnais Apicil a décidé de s’impliquer dans le retour à l’emploi des seniors avec déjà des résultats, puisque 70% des candidats sont reclassés dans les six mois ! Un beau score dans une société en pleine crise économique.


De nos jours, dans une situation sociale et économique de plus en plus difficile, la durée de chômage augmente chez les personnes de cinquante ans et plus... De même que la durée de cotisation pour pouvoir prétendre à une retraite décente…
 
Dans ce contexte particulièrement délicat, le service social du groupe APICIL, en association avec différents partenaires, offre des actions concrètes pour accompagner les personnes en situation difficile et leur éviter les traumatismes consécutifs à cette situation douloureuse : isolement, difficultés financières, pertes de repères et de motivation...
 
Pour ce faire, les services sociaux du groupe ont mis en place de nombreux partenariats avec des cabinets ou des associations en vue de leur confier l’accompagnement des personnes ayant été affiliées à APICIL en retraite ou en prévoyance. Ainsi, chaque année, 200 personnes sont concernées par ce dispositif. A noter que ces parcours sont accessibles à toutes les personnes en situation de chômage.
 
Cependant, certains des cabinets partenaires sont spécialisés dans l’accompagnement des porteurs de projets tandis que d’autres sont à même de prendre en charge les personnes ayant une reconnaissance de travailleur handicapé.

Comme pour tout parcours de transition professionnelle, les accompagnements suivent un schéma prédéfini comportant plusieurs phases : tout d’abord, un bilan personnel et professionnel et ensuite, une partie recherche d’emploi, alternant les ateliers en groupe et les entretiens individuels.

Apicil : améliorer le retour à l’emploi des seniors
Chaque candidat est suivi individuellement par un consultant référent comme dans toute procédure de reclassement.

Le groupe peut être étoffé par un psychologue si besoin, sans oublier que les consultants sont également vigilants sur la situation de chacun des candidats et n’hésitent pas à alerter le service social sur une situation financière difficile par exemple.

« Ces méthodes éprouvées permettent d’atteindre un taux de reclassement de 70% à six mois d’accompagnement ! » assure le communiqué du groupe.
 
Retour d'expérience : Elisabeth – 53 ans 

« Un accompagnement souple, sur mesure et tout en étant cadré, apportant un élan et du dynamisme dans une période de transition et de déséquilibre que la période de chômage induit ! De réels moyens matériels mis à disposition et des thèmes abordés fondamentaux tels que la gestion du stress, la confiance en soi ou le travail sur la voix. Bravo au cabinet et à ses consultants ! Compétents, à l’écoute, ils rendent ce moment riche et fécond de par les échanges qu’ils proposent et de par leur savoir-être. Merci ! Merci à eux qui ont cru en moi ! »


Publié le Jeudi 10 Avril 2014 dans la rubrique Emploi | Lu 1097 fois