Sommaire
Senior Actu

Anciens combattants : la Carac demande une revalorisation des pensions

À la veille de l’examen du budget relatif aux pensions des anciens combattants par l’Assemblée Nationale qui aura lieu le mercredi 15 novembre, la Carac, mutuelle d’épargne et de retraite, demande aux parlementaires et ministres concernés, la revalorisation du plafond majorable de la Retraite Mutualiste du Combattant.


La Carac, précise un communiqué de cette mutuelle, entend ainsi défendre le pouvoir d’achat des anciens combattants. Elle réclame donc le relèvement de 122,5 à 130 du nombre de points d’indice retenus pour calculer ce plafond.

« Nous souhaitons que la reconnaissance de la nation envers le monde combattant soit réaffirmée à travers cette mesure, qui s’inscrit dans le cadre du droit à réparation des anciens combattants, déclare Jacques Goujat, président de la Carac. Après trois années de gel à 122,5, le nombre de points d’indice doit être porté à 130, objectif commun fixé par l’Etat, les parlementaires et les mutuelles en 1996, pour permettre de lutter contre la dégradation du niveau de vie des anciens combattants, due à l’inflation. »

Anciens combattants : la Carac demande une revalorisation des pensions

A travers ses 58 sites repartis sur le territoire national, la Carac -mutuelle régie par le livre II du Code la mutualité- propose une gamme de solutions dans les domaines de l’épargne, de la retraite et de la prévoyance. La Carac gère aujourd’hui pour le compte de ses adhérents plus de 300.000 garanties et un actif d'environ 6 milliards d’euros


Publié le Mercredi 8 Novembre 2006 dans la rubrique Retraite | Lu 7579 fois