Sommaire
Senior Actu

Amiante : mise en place d'un suivi médical pour 1.200 artisans retraités

La Caisse nationale d’assurance maladie des professions indépendantes (Canam) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) mettent en place, à partir de septembre 2005, en Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes, une surveillance médicale et épidémiologique des artisans récemment retraités qui ont été exposés à l’amiante au cours de leur carrière professionnelle.


Baptisé « Espri » (Epidémiologie et surveillance des professions indépendantes), ce programme consiste en un suivi médical et concerne 1.200 personnes (hommes et femmes), dans sa phase pilote. Celles-ci recevront un questionnaire permettant de retracer leur parcours professionnel.

L’exposition à l’amiante sera évaluée par un service spécialisé de l’Hôpital Pellegrin de Bordeaux (Service de Consultations de pathologies professionnelles). Ces personnes pourront bénéficier d’un bilan* de santé gratuit en cas d’exposition avérée à l’amiante.

Ce suivi médical a pour objectifs d’une part, de repérer précocement toute affection respiratoire en rapport avec une exposition à l’amiante, et d’autre part, d’aider à la réparation, notamment par le Fonds d’indemnisation des victimes de l’amiante (Fiva). En effet, le suivi médical post-professionnel** actuel ne s’applique pas aux professions indépendantes (artisans, commerçants et professions libérales).

Le programme Espri devrait permettre de repérer et d’informer les jeunes retraités de la possibilité de bénéficier d’un suivi médical, de plus, ce programme permettra de décrire, de façon précise, la prévalence des pathologies imputables à l’amiante au sein de cette population.

En France, on estime à plus de 27% la proportion d’hommes retraités salariés exposés à l’amiante durant leur carrière professionnelle, la proportion de retraités exposés parmi les indépendants est encore mal connue de nos jours et le programme Espri devrait apporter des éléments pour une meilleure connaissance de l’exposition dans cette population.

Les premiers résultats du programme Espri sont attendus pour le printemps 2006. Il est d’ores et déjà envisagé d’étendre ce programme à d’autres régions françaises, à l’horizon 2007.


* Les modalités du bilan médical s’appuient sur la Conférence de consensus Amiante de 1999 (texte complet disponible sur le site de la Société de pneumologie de langue française http://www.splf.org).
** Voir les résultats de l’enquête « Espaces » mise en œuvre par le Département santé travail de l’Institut de veille sanitaire en 1998, en collaboration avec les Centres d’examens de santé (CES) de l’Assurance maladie du Régime général de Sécurité sociale. Rapport complet disponible sur le site de l’InVS (http://www.invs.sante.fr/publications/default.htm).


Publié le Vendredi 16 Septembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 1384 fois