Sommaire
Senior Actu

Amérique latine - Réformes des retraites insuffisantes pour prévenir la pauvreté des personnes âgées


Selon un communiqué de presse paru le 3 mai, les premières conclusions du nouveau rapport de la Banque Mondiale sur les réformes des retraites en Amérique latine, mettent en évidence les inégalités sociales qui subsistent dans la région malgré de réelles avancées.

Guillermo Perry, économiste en chef de la banque mondiale pour l’Amérique latine et les Caraïbes, souligne que « la réforme de la sécurité sociale en Amérique latine a modifié de manière fondamentale un système qui était injuste. ».

Les réformes du système de retraites publiques ont eu des répercussions positives sur les finances des Etats, ont permis le développement du marché financier et la taille des caisses de retraite a presque doublée en 5 ans. Grâce à ces réformes, les pays visent une plus grande équité tout en encourageant l’épargne et l’investissement.

Mais « la pauvreté des personnes âgées reste préoccupante », ajoute cependant M. Perry et nombreux sont ceux qui ne sont ni couverts par la Sécurité Sociale ni concernés par les retraites privées, faute de moyens suffisants.

Alors que les travailleurs sont poussés à épargner toujours plus pour leur retraite, ils attendent du gouvernement un minimum d’argent public.Et celui-ci « a un rôle déterminant à jouer s’il veut éviter la pauvreté des personnes âgées », indique Indermit Gill, conseiller économique et co-auteur du rapport.

Cette étude n’est qu’une première constatation de la situation dans les pays ayant entrepris des réformes.

Le rapport sera débattu lors de la conférence internationale qui se tiendra à Bogota les 22 et 23 juin prochains.


Publié le Mercredi 5 Mai 2004 dans la rubrique Retraite | Lu 518 fois