Sommaire
Senior Actu

Amérique latine – L’ostéoporose pourrait exploser sur le continent dans les prochaines années


L’Amérique latine pourrait connaître une très forte augmentation des fractures ostéoporotiques dans les prochaines années, déclarait récemment Rubem Lederman, délégué brésilien à la Fondation Internationale de l’Ostéoporose (IOF), qui présidait le Congrès Mondial de l’Ostéoporose au mois de mai dernier à Rio de Janeiro (Brésil).

De nombreuses études estiment que dans les cinquante ans à venir le nombre des fractures de la hanche (caractéristiques de l’ostéoporose) devrait doubler sur le continent sud-américain. Actuellement, l’Amérique latine et l’Asie représentent déjà 25% des fractures ostéoporotiques au monde, mais ce chiffre pourrait atteindre les 50% d’ici à 2050.

Deux raisons peuvent expliquer cette explosion des cas d’ostéoporose. Le vieillissement de la population d’une part, qui entraînera une augmentation des fractures liées à l’âge (en premier lieu chez les femmes ménopausées, celles les plus à risque) et la faible consommation de calcium d’autre part. En effet une enquête réalisée en 2000 montrait que l’absorption moyenne de calcium était presque inférieure de moitié aux besoins journaliers ; de 1000 à 1200 milligrammes par jour sont conseillés pour une femme ménopausée alors que la moyenne tourne autour de 633 milligrammes.

Un autre spécialiste vient cependant tempérer ces affirmations. Pour lui, l’augmentation des cas d’ostéoporoses va certes être très élevée, mais moins que prévue, compte tenu des régions à fortes populations noires, qui traditionnellement sont moins atteintes par cette pathologie.

Jean-Philippe Tarot © Senioractu.com 2004


Publié le Vendredi 4 Juin 2004 dans la rubrique Santé | Lu 1753 fois