Sommaire
Senior Actu

Améliorer l'hôpital grâce aux NTIC par Cyril Dufresne

Pour gagner en sécurité et en efficacité dans la prise en charge des patients, les hôpitaux doivent repenser leurs processus de surveillance et de traçabilité des personnes, en privilégiant des outils technologiques en adéquation avec les problématiques actuelles. Tribune libre de Cyril Dufresne de la société Ascom, fournisseur de solutions de communication axées sur les TIC pour la santé et de flux de travail mobiles destinées au secteur de la santé.


Réduire les risques, le défi des hôpitaux
Régulièrement, l'actualité est marquée par des faits divers plus ou moins tragiques ayant lieu au sein d'établissements hospitaliers. Une réalité qui n'est pas une fatalité, puisque certaines solutions technologiques sont aujourd'hui en capacité de prévenir des situations critiques.
 
Aujourd'hui, le personnel hospitalier perdrait en moyenne 15% de son temps à chercher ses propres patients ! Un chiffre résultant des difficultés organisationnelles rencontrées par les établissements en raison des baisses de financement du système de santé en général, et de la baisse des effectifs en particulier.
 
Pourtant, il existe des solutions technologiques permettant d'optimiser la notion de traçabilité des patients et du personnel, notamment pour faire face au risque de fugue, souvent sous-estimé et aux différentes défaillances dans le processus de gestion de la disparition des patients.
 
Elles peuvent être utilisées en complément de la vidéo-surveillance qui ne répond pas complètement à la problématique de sécurisation, car encore trop dépendante de l'humain qui visionne (ou pas !) les images.
 
Ces solutions transversales de gestion des risques permettent d'identifier des alertes en cas d'accident grave, de les localiser et d'y apporter une réponse rapide et adaptée. La mise en place préalable de scénarios d'alerte préventifs permet un gain de temps considérable et une réponse rapide et prédéterminée lorsqu'un véritable incident survient. Par exemple, équiper un patient d'un petit bracelet géo-localisé permet une traçabilité et une localisation en temps réel. Le personnel peut même être alerté si l'un des patients tente de retirer ce bracelet...
 
Réorganiser et sécuriser la prise en charge des patients
Point fort de la transformation digitale des hôpitaux, les nouvelles technologies disponibles engendrent une réorganisation complète du personnel et des processus de surveillance, qui se traduit par une hausse de l'efficacité quotidienne des équipes. Ces solutions aident les hôpitaux à affecter les bonnes ressources au bon endroit, tout en permettant au personnel soignant d'être désormais joignable et géo-localisé à tout moment.
 
Ces nouvelles technologies peuvent également faciliter des tâches comme l'activité de brancardage et la gestion des lits, puisqu'elles identifient les points de départ et d'arrivée, d'entrée et de sortie des patients. Ces solutions de suivi de déplacement permettent aux médecins de ne plus perdre de temps à identifier un patient, son profil, son historique et ses besoins.
 
En effet, le transfert d'un service à un autre peut parfois se conclure par une perte d'informations. Ainsi, les solutions de brancardage intelligentes combinées à une planification fluide des interventions chirurgicales et une gestion des lits, peuvent apporter une meilleure organisation. Car un lit inoccupé ou un bloc non utilisé se traduisent par des pertes financières importantes pour un hôpital, aujourd'hui soumis à des objectifs de rentabilité.
 
Une indispensable prévention des risques à l'hôpital
La gestion des risques à l'hôpital est une problématique émergente. Après de trop nombreux actes d'incivilités et de violence au sein des services d'urgences, la sécurité hospitalière est au centre des préoccupations. Les établissements hospitaliers sont tenus d'assurer une surveillance adaptée à l'état de santé des patients, et au risque que ces derniers représentent pour eux-mêmes ou pour autrui. Mais ils doivent aussi permettent au personnel soignant de travailler dans de meilleures conditions !
 
La baisse des effectifs dans la fonction hospitalière doit s'accompagner de la mise en place de solutions capables d'apporter une protection efficace au personnel soignant, immédiatement utilisables et ayant déjà prouvé leur efficacité.
 
Dans cet environnement, les dispositifs d'appel pour travailleurs isolés (DATI) s'avèrent être parfaitement adaptés aux situations de danger, quelles qu'elles soient. Concrètement, ces solutions permettent aux médecins et infirmières isolés, en situation de danger, de déclencher une alarme qui s'accompagne d'un système de localisation intégré, afin de permettre une intervention rapide.
 
Ces solutions possèdent également la capacité de prendre en compte l'ensemble des alarmes des établissements (incendie, intrusions...) tout en les hiérarchisant et les priorisant selon leur degré d'importance, afin d'optimiser la gestion des nombreuses informations d'un établissement de santé.


Publié le Jeudi 16 Mars 2017 dans la rubrique Chroniques | Lu 2477 fois