Sommaire
Senior Actu

Alzheimer : une carte de soins et d’urgence pour les personnes atteintes de la maladie

L’association France Alzheimer propose une carte « Alzheimer », élaborée par un groupe d’experts, visant à améliorer la coordination des soins et l’information des professionnels de santé, des personnes malades et des aidants dans les situations d’urgence.


La carte comporte un volet réservé aux professionnels de santé sur lequel figurent des recommandations d’urgence et des informations médicales personnelles sur la personne atteinte d’Alzheimer, et un volet destiné au malade et à ses proches sur lequel figurent des conseils sur l’accompagnement et la prise en charge.

Elle est proposée, renseignée et expliquée à la personne atteinte d’Alzheimer par le médecin traitant (généraliste, neurologue, gériatre…) lors de l’annonce du diagnostic ou en cours de suivi.

La personne malade et l’aidant présentent la carte aux professionnels de santé en cas de soins urgents ou non programmés (consultation, hospitalisation, anesthésie…). Cette carte personnelle est strictement confidentielle et est soumise au secret médical. Elle a été élaborée dans le cadre du plan national Alzheimer 2008/2012 par un groupe d’experts associant des professionnels de santé spécialistes de la maladie* et des représentants de l’Association France Alzheimer. Elle est éditée et distribuée par l’Association France Alzheimer avec le soutien du Ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports.

Selon Arlette Meyrieux, présidente de l’Association France Alzheimer : « cette carte mise à disposition par France Alzheimer sera particulièrement utile à l’occasion de situations d’urgence, » ajoutant cependant que « la carte ne se résume pas seulement à l’urgence, elle comporte également des conseils judicieux à l’attention de la personne malade et de son entourage ». .../...
Alzheimer : une carte de soins et d’urgence pour les personnes atteintes de la maladie

Les règles d’or du malade
1. Sachez qu’un suivi médical régulier par votre médecin traitant et le médecin spécialiste de la maladie d’Alzheimer vous sera proposé avec des bilans de santé réguliers, faites-vous aider pour la réalisation pratique de ce suivi.
2. Veillez à prendre régulièrement votre traitement et à réaliser vos soins, pour cela, demandez l’aide de votre entourage ou d’une tierce personne.
3. N’hésitez pas à demander de l’aide en expliquant aux personnes de votre entourage que vous avez des problèmes de mémoire, montrez-leur, au besoin, votre carte de soins.
4. Discutez avec votre médecin de la possibilité d’avoir de l’aide à la maison pour le ménage, la préparation des repas.
5. Simplifiez l’agencement de votre domicile, demandez à votre entourage de vous aider à réorganiser votre garde-robe et vos tiroirs pour faciliter les actes de la vie quotidienne.
6. N’hésitez pas, si vous ressentez le besoin d’un soutien, à demander une aide psychologique auprès d’un professionnel de santé, et, s’il s’agit d’un problème social, à vous rapprocher d’un(e) assistant(e) social(e).
7. Désignez, éventuellement, une personne de confiance pour vous assister dans vos décisions et faites connaître ses coordonnées à votre médecin traitant.
8. Portez toujours sur vous votre carte de soins, elle peut vous être utile, particulièrement en cas de consultation urgente ou non, d’hospitalisation.

Les règles d’or de l’aidant
1. Veillez à ce que votre proche suive régulièrement ses soins.
2. En cas d’hospitalisation, d’anesthésie, de consultation médicale urgente ou non, de soins (dentaires, infirmiers…), informez le professionnel de santé de la maladie de votre proche et montrez-lui la carte de soins.
3. Consultez le médecin en urgence en cas de troubles du comportement d’apparition brutale (agitation, somnolence, inversion du rythme du sommeil...).
4. Evitez que la personne malade n’accède à des produits potentiellement dangereux (toxiques, médicaments, produits ménagers…).
5. Dans la vie quotidienne, afin d’aider au mieux la personne malade, suivez les «conseils de prise en charge » indiqués à la page précédente.
6. Veillez au maintien de l’autonomie de la marche et à proposer une alimentation équilibrée, permettant de maintenir un poids suffisant.
7. Assurez-vous que la personne malade porte toujours sur elle sa carte de soins : insérez dans le porte-carte la dernière ordonnance et le bilan de consultation.
8. Préservez aussi votre propre santé. En cas de difficultés ou d’épuisement, faites appel au médecin et n’hésitez pas, si vous en ressentez le besoin, à demander le soutien d’un professionnel ou à avoir recours à une structure d’accompagnement ou de répit.
9. N’hésitez pas à vous rapprocher d’autres familles en contactant l’Association France Alzheimer.

La carte peut être consultée en page d’accueil du site de l’Association France Alzheimer : www.francealzheimer.org, rubrique « actualités » ou sur le site du ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports : www.sante.gouv.fr, rubrique « thèmes + » > « Alzheimer ». Elle peut être commandée par les médecins auprès de l’Association France Alzheimer. Elle est accompagné d’une carte « informations et conseils ».


Publié le Lundi 3 Mars 2008 dans la rubrique Aides à domicile | Lu 9580 fois