Sommaire
Senior Actu

Alzheimer : mise en place de la consultation de prévention gratuite pour les plus de 70 ans

Comme chaque 1er juillet, les tarifs réglementés et les prestations ont été révisés et désormais, depuis hier, les personnes âgées de plus de 70 ans auront droit à une consultation de prévention gratuite mais non obligatoire pour le dépistage des maladies neurologiques comme la maladie d’Alzheimer par exemple.


Le gouvernement vient donc de généraliser à toute la France la consultation de prévention gratuite pour les plus de 70 ans pour le dépistage des maladies neurologiques.

Cette opération avait été, au préalable, lancée début 2007 dans trois départements test par Philippe Bas, ancien ministre de la Santé sous le gouvernement de Villepin.

« Cet engagement du Plan Solidarité Grand Age, présenté en juin 2006, est donc tenu » indiquait alors un communiqué du ministère de la Santé qui précisait encore : « cette consultation est un outil essentiel pour prévenir les facteurs qui conduisent à la dépendance, en permettant de les détecter et donc de pouvoir les traiter : troubles de l'équilibre ou de la mémoire, ostéoporose, dénutrition, incontinence, mais aussi isolement ou symptômes dépressifs ».

« Lorsque l'on parie sur la prévention, on est toujours gagnant. L'histoire récente de notre système de soins le montre. Grâce à la prévention, la mortalité prématurée liée aux maladies cardiaques a été réduite de plus de 40% en Europe dans les trente dernières années. Celle qui était due aux accidents vasculaires cérébraux, de près de 60% » indiquait Philippe Bas à l’époque du lancement de cette mesure. .../...
Alzheimer : mise en place de la consultation de prévention gratuite pour les plus de 70 ans

Plus concrètement, cette consultation prise en charge à 100% par l'assurance maladie et sans avance de frais, dure environ 45 mn. Habitudes de vie, comportements alimentaires, problèmes de santé, etc. Tous ces thèmes seront abordés afin de faire le point sur votre santé et d'appréhender avec votre médecin traitant, les attitudes de prévention les plus adaptées et les éventuelles prises en charge nécessaires en fonction des pathologies ou facteurs de risque repérés.

Mais cette consultation vise également à faciliter la correction de handicaps existants en les compensant au plus tôt (troubles de la vision ou de l'audition) et en favorisant le maintien de l'activité.


Publié le Lundi 2 Juillet 2007 dans la rubrique Santé | Lu 3349 fois