Sommaire
Senior Actu

Alzheimer : maladie très majoritairement d'origine génétique

Selon une récente étude réalisée par une université américaine sur presque 12.000 paires de jumeaux, la maladie d’Alzheimer serait dans 80% des cas inscrite dans le patrimoine génétique des malades.


Cette étude, publiée dans l’édition de février de la revue médicale spécialisée « Archives of General Psychiatry » a été dirigée par Margaret Gatz, professeur de l’Université de Californie du sud à Los Angeles (USC), en partenariat avec des chercheurs de plusieurs universités suédoises et américaines.

En réalité, cette grande enquête sans précédent a commencé en 1998. Elle a porté sur 11.884 paires de jumeaux suédois âgés de plus de 65 ans. En tout, les chercheurs ont identifié 392 paires de jumeaux dans lesquelles l’un ou les deux étaient atteints par la maladie d’Alzheimer.

« Nous avons examiner les cas des individus que l’on aurait décrit auparavant comme devant leur maladie à des facteurs environnementaux et vérifié l’importance des facteurs génétiques… C’est là que nous avons compris que l’influence de ces facteurs était extrêmement importante » a indiqué Mme Gatz. Les chercheurs estiment ainsi que l’hérédité de la maladie se situe entre 58 et 79%.

« Cette grande étude sur les jumeaux nous a permis de confirmer que l’hérédité, en terme de maladie d’Alzheimer est élevée, et que des facteurs génétiques peuvent intervenir aussi bien chez les hommes que chez les femmes » précise Mme Gatz.

« Cependant les facteurs de risque non-génétiques jouent aussi un rôle important. Il faut les prendre en compte de manière à réduire le développement de la maladie ou tout au moins, retarder son déclenchement » ajoute la scientifique qui précise encore que l'environnement a son importance. Par exemple, si deux vrais jumeaux (monozygotes) ne sont pas atteints par cette pathologie, cela signifie que des facteurs exterieurs (comme des infections) peuvent être impliqués dans le déclenchement de la maladie.

« Nos conclusions confirment les estimations hautes qui avaient été avancées auparavant. Ce qui est important, c'est que précédemment, personne n'avait bénéficié d'un tel nombre de sujets d'étude », ajoute-t-elle.
Alzheimer : maladie très majoritairement d'origine génétique

En France, près de 800 000 personnes sont atteintes par cette maladie –ou apparentée- dont les trois quarts se trouvent en situation de maintien à domicile. Alzheimer touche aujourd'hui près de 10% des plus de 65 ans. Or, cette tranche d'âge qui représente actuellement 9,4 millions de personnes, devrait atteindre les 14 millions d'individus (+ 48%) en 2025.


Publié le Jeudi 16 Mars 2006 dans la rubrique Santé | Lu 5413 fois