Sommaire
Senior Actu

Alzheimer : deux verres par jour pour réduire les risques

Une récente étude américaine réalisée par l’Université Wake Forest de Caroline du nord (Etats-Unis), présentée cette semaine à Vienne en Autriche, semble montrer qu’une consommation réduite de vin diminue les risques de développer la maladie d’Alzheimer chez les sujets de 75 ans et plus.


C’est une constante… Régulièrement, une nouvelle étude vient démontrer que la consommation de vin quotidienne, à faible dose, réduit les risques de développer telle ou telle pathologie… Notamment dans le domaine des maladies cardiovasculaires.

Cette fois-ci, les scientifiques ont étudié la consommation de vin et la maladie d’Alzheimer. Les chercheurs de l’Université américaine Wake Forest ont étudié 3.069 personnes âgées de 75 ans et plus sur une période de six ans. Pendant cette période, relativement longue, les aînés ont été priés de noter précisément leur consommation d’alcool.

En fonction de leurs réponses, et donc en fonction du niveau de leur consommation, ils ont ensuite été divisés en quatre groupes : ceux qui ne buvaient pas du tout, ceux qui consommaient entre un et sept verres par semaine, ceux qui consommaient de huit à quatorze verres et enfin, ceux qui buvaient plus de quatorze verres…

Résultat : les seniors qui consomment un ou deux verres d’alcool par jour (notamment du vin) diminuent de 37% le risque de développer la maladie d’Alzheimer. Attention cependant ! Chez les personnes sujettes à de légers troubles de la mémoire et qui consomment plus de quatorze verres par semaine, le risque de développer Alzheimer est jusqu’à deux fois plus élevé que chez les individus qui ne boivent pas.
Alzheimer : deux verres par jour pour réduire les risques


Publié le Jeudi 16 Juillet 2009 dans la rubrique Santé | Lu 4257 fois