Sommaire
Senior Actu

Aloïze : un GPS pour limiter les risques liés à l’errance des personnes atteintes d’Alzheimer

Aloïze est un GPS, un petit outil développé par la société française IGL (Internet & Géo Localisation) qui vise, grâce à l’emploi des nouvelles technologies, à limiter les risques de fugues et d’errances des personnes âgées atteintes par la maladie d’Alzheimer.


On entend beaucoup parler d’Alzheimer, cette grave maladie neurodégénérative –Grande cause nationale 2007- qui touche plus de 800.000 personnes en France et qui concerne 10% des plus de 65 ans. On évoque toujours l'importance de sa détection précoce, son coût, sa prise en charge, ses conséquences sur la vie quotidienne des aidants, etc. Et c'est très bien.

Mais il existe un sujet dont on entend finalement peu parler, et qui pourtant nous concerne tous : il s'agit de celui de l'errance (ou la fugue) des malades atteints d'Alzheimer.

En effet, il faut savoir que l'errance est l'une des complications majeures et graves de cette maladie neurodégénérative. Elle concerne près de 60% des patients avec un risque élevé d'issue fatale si les personnes ne sont pas retrouvées rapidement, généralement dans les 24 heures.

Dans ce contexte, IGL, jeune entreprise créée début 2006, travaille sur des développements multiples au service des individus. Dirigée par un duo d'expériences, elle s'appuie sur l'utilisation des nouvelles technologies GPS/ GPRS et Internet. Et l’un de ses développements est la création de la balise Aloïze intégrant GPS/GPRS, ce qui doit permettre aux aidants de retrouver leurs malades en cas de disparition. .../...
Aloïze : un GPS pour limiter les risques liés à l’errance des personnes atteintes d’Alzheimer

Cette balise « a nécessité deux ans de développement et une coopération sans cesse croisée entre différents métiers, depuis les médecins, les associations jusqu'aux aides sociales et familles tests » précise Yannick Sene, l'un des responsables d'IGL.

Aloïze couvre toute la France, ce qui signifie concrètement sa capacité à localiser toute personne porteuse sur le territoire. Son autonomie est de quatre jours et son utilisation se veut simple. L'information de l'adresse de localisation est disponible à la demande, au téléphone et sur internet. Un historique de 24 heures est accessible.

Concrètement, l'utilisation du téléphone suffit à sécuriser le malade vis à vis de sa famille pour connaître sa position. Sur Internet, l'accès à l'espace client fournie la localisation sous la forme d'une adresse et d'une carte géographique.

L'ambition de cette société est d'aider les familles en difficulté et leurs permettre ainsi de trouver du réconfort avec cette solution. Cette balise diminue alors l'angoisse de perdre un être cher.

Plusieurs services sont proposés en option, tels que :
• « L'historique » permettant d'avoir une historisation des déplacements du malade sur les 7 précédents jours.
• « Les zones de vie » permettant de délimiter un périmètre de sécurité que le malade ne doit pas franchir.
• « Les alertes », pour déclencher une alerte par téléphone afin de prévenir l'aidant en cas de sortie de zone de vie.

Exemple de prix : 99 euros de mise en oeuvre et 45 euros par mois pour un an d'utilisation pour le pack de base. Carte SIM fournie, pas de limite d'appels ni d'accès. Environnement sécurisé.


Pour aller plus loin, lire aussi :
Alzheimer : sensibiliser le grand public au problème de l'errance des malades
Un bracelet anti-fugue pour les malades Alzheimer
Alzheimer : Grande Cause Nationale en 2007
Silver Alert : un système de localisation des personnes âgées disparues


Publié le Mercredi 17 Janvier 2007 dans la rubrique Internet | Lu 6095 fois