Sommaire
Senior Actu

Allemagne : des seniors au boulot

Selon les derniers chiffres de l’étude statistique Destatis (office allemand des statistiques) publiée ces derniers jours, de plus en plus de seniors continuent de travailler en Allemagne, parfois même après 69 ans ! Détails.


Allemagne : des seniors au boulot
Il suffit de se rendre en Allemagne de temps en temps pour se rendre compte, assez rapidement, que de nombreux seniors continuent à travailler. En effet, les cheveux gris sont souvent présents, en tant que salariés,  dans les boutiques, dans les restaurants, dans les services… Sans avoir besoin de statistiques, c’est une évidence de l’autre côté du Rhin : les ainés travaillent plus qu’en France.
 
La nouvelle étude Destatis vient confirmer cette impression, ce ressenti. Celle-ci révèle ainsi que 70% des 60 ans sont encore actifs, un chiffre qui descend à 20% chez les 65 ans et plus et à 10% chez les plus de 69 ans…
 
En matière d’emploi senior, nos voisins germaniques se situent donc, sans surprise, au-dessus de la moyenne européenne !

Toujours selon Destatis, 14% des 64/69 travaillent –contre 6% il y a dix ans- alors que les recommandations de Bruxelles sont de 11.5%.  
 
Naturellement, l’âge de départ à la retraite qui sera progressivement relevé à 67 ans d’ici 2029, joue un rôle important dans ce taux de travailleurs seniors important, mais pas uniquement... En effet, selon ces spécialistes, les seniors allemands travaillent également afin de continuer à jouer un rôle dans la société. Pour d’autres, c’est incontestablement un problème financier puisque 15% des plus de 65 ans sont menacés de pauvreté…
 
Rappelons également que l’Allemagne est l’un des plus vieux pays d’Europe. Les personnes âgées de 65 ans et plus représentent d’ores et déjà 21% de la population, une proportion qui devrait grimper à un tiers à l’horizon 2060, selon les projections. Le nombre de personnes de 80 ans et plus devrait quant à lui doubler, passant de 4.8 million en 2013 à 9 millions en 2060.
 
Les statisticiens allemands prévoient même un déclin de la population qui pourrait passer de 80.8 millions en 2013 à 73.10 millions, voire même 67.6 millions d’ici 2060, avec en parallèle, à terme, une baisse de la population active…

En conclusion, l’Allemagne aura besoin de faire des enfants et/ou de faire appel à l’immigration pour compenser son vieillissement démographique.   


Publié le Jeudi 30 Juillet 2015 dans la rubrique Emploi | Lu 3164 fois