Sommaire
Senior Actu

Allemagne - Le CSU propose des mesures drastiques pour régler le problème du paiement des retraites


Markus Söder, secrétaire général du CSU, le parti social-chrétien allemand, a déclaré que ''les personnes qui avaient des enfants investissaient dans l'avenir''. Une allégation qui vient justifier les propositions du parti en matière de politiques des naissances. Ce dernier suggère en effet que les familles sans enfant ne devraient pas bénéficier des mêmes prestations que leurs concitoyens, notamment en ce qui concerne les soins hospitaliers ou les assurances-retraites.

Le taux de natalité d'Allemagne est aujourd'hui l'un des plus bas d'Europe. Le CSU estime que ces « sanctions » pourraient inciter les couples à procréer et donc relancer la natalité. Des allocations supplémentaires pourraient être versées en cas de grossesse. Derrière cette politique de natalité se cache la question du paiement des retraites. Car si les générations ne se renouvellent pas, qui supportera les charges des retraites ? Les mesures proposées par le CSU sont toutefois très contestées par l'ensemble de la classe politique, qui tente d'apporter d'autres solutions pour résoudre le problème.


Publié le Lundi 1 Décembre 2003 dans la rubrique Divers | Lu 598 fois