Sommaire
Senior Actu

Allemagne - La surprenante importance du taux de chômage chez les plus de 55 ans


D’après les nouveaux chiffres publiés par l’office fédéral des statistiques, l’Allemagne ne serait pas épargnée par la tendance européenne de la hausse du chômage. Mais ce qui distingue ce pays de ses voisins européens est la surprenante répartition de chômeurs entre les classes d’âges. Alors que le chômage touche en premier les jeunes dans la plupart des pays d’Europe du sud (27% en Italie, 19% en France), ce taux n’atteint que 9% en Allemagne. A l’inverse, alors que les seniors sont généralement moins touchés par le chômage (moins de 5% en Italie et en France), il dépasse les 11% en Allemagne . Cette singularité du marché du travail allemand est imputable à l’histoire économique récente du pays. Le chômage frappe essentiellement les nouveaux Länder : après la réunification, leur intégration dans l’économie de marché s’est effectuée très rapidement, impliquant une profonde restructuration de l’économie de l’ex-RDA. Les travailleurs seniors étaient pour la plupart employés dans les secteurs traditionnels de l’agriculture et de l’industrie, les plus concernés par la restructuration. Touchés en premier par le chômage, ces travailleurs plus âgés et moins flexibles n’ont pu s’adapter aux nouveaux besoins du marché du travail, victimes de ce que les économistes du développement appellent le processus de « destruction créatrice ». D’autres raisons sont évoquées pour expliquer la faiblesse relative du taux de chômage chez les jeunes dans le rapport « In the Spotlight – German Labour Market Trends »
Allemagne - La surprenante importance du taux de chômage chez les plus de 55 ans


Publié le Jeudi 7 Août 2003 dans la rubrique Emploi | Lu 2144 fois