Sommaire
Senior Actu

Allemagne – La fédération allemande de football préconise l'adaptation de ce sport aux seniors


D’ici 2030, un allemand sur trois aura plus de 60 ans. Partant de ce constat, la Fédération allemande de football (DFB) souhaite inciter les seniors à pratiquer une activité sportive le plus longtemps possible. A cet âge là, actuellement, seul un homme sur quatre et une femme sur dix sont encore membres d’un club de sport, annonçait fin février une dépêche de l’agence de presse internationale sportive Empics publiée sur le site de l’UEFA (Union des Associations Européenne de Football).

Depuis le début de l’année, la DFB a donc mis en place une option senior, afin de conserver des footballeurs de tous les âges, à l’instar de Kurt Meyer, un attaquant de 80 ans évoluant dans une équipe de vétérans, dont les performance lui ont permis de remporter le titre de « but de l’année » décerné par une chaîne de télévision.

Nadja Shott, professeur de sciences du sport à l’Université de Giessen, affirme que la pratique du football est saine à tout âge, mais que certains aménagements doivent cependant être apportés passés les 40 ou 60 ans. Avec le temps la vue baisse, la masse musculaire diminue et le traitement de l’information est plus lent. Elle recommande donc de mettre en place une forme adaptée de football, avec moins de joueurs, une plus petite surface et où « le fair-play doit être particulièrement souligné et les tacles rigoureusement interdits». Toujours dans le but d’adapter le football aux seniors, il faudrait que les échauffements prennent en compte les spécificités de ces derniers.


Publié le Mercredi 3 Mars 2004 dans la rubrique Bien-être | Lu 3769 fois