Sommaire
Senior Actu

Alimentation des seniors : les pharmaciens espagnols se mobilisent

A partir de la semaine prochaine en Espagne, une campagne organisée conjointement par l’Agence espagnole pour la Sécurité Alimentaire (AESA) et le Conseil du Collège des Pharmaciens vise à améliorer, par l’intermédiaire des pharmaciens, les habitudes alimentaires et donc, la nutrition des personnes âgées.


Cette campagne, qui va se dérouler du 2 au 30 novembre prochains, devrait toucher environ 50.000 seniors par le biais des 3.500 pharmaciens participant à cette opération. L’objectif de cette initiative est de sensibiliser les personnes âgées sur les avantages d’avoir des habitudes alimentaires saines, mais aussi sur les maladies qui les touchent et les médicaments qui leur sont prescrits.

De 10 à 40% des aînés seraient touchés par des problèmes de nutrition. Parmi les carences les plus communément détectées figurent les déficits en minéraux, les carences vitaminiques, la faiblesse des apports hydriques et enfin l’obésité qui touche 11% des hommes et 17% des femmes.

Il est donc recommandé aux personnes âgées, qui d’une manière générale perçoivent moins la sensation de soif, de boire de six à huit verres d’eau par jour. En effet, un apport hydrique insuffisant ajouté à une moindre capacité fonctionnelle rénale peut rapidement déboucher sur une situation de déshydratation. Il leur est aussi conseillé de pratiquer régulièrement des activités et des exercices physiques, de bien respecter les trois repas quotidiens et d’avoir une alimentation variée et notamment riche en fruits et légumes. En dehors de la nutrition, et de manière à éviter les interactions néfastes, les aînés doivent bien évidemment éviter l’automédication et respecter les doses prescrites ainsi que la durée des traitements.
Alimentation des seniors : les pharmaciens espagnols se mobilisent

Alimentation des seniors : les pharmaciens espagnols se mobilisent
Les pharmacies inscrites à ce programme recevront un matériel didacticiel complet dans lequel sont mentionnées les quantités moyennes d’apports journaliers nécessaires à la bonne alimentation des personnes âgées.

Des sessions de formations individuelles ou en groupe d’une quinzaine de personnes seront proposées par les officines. Ces dernières pourront aussi avoir lieu dans des foyers de retraités ou dans des centres de jour.

Les organisateurs de ce programme estiment que cette initiative est particulièrement opportune dans la mesure où les pharmaciens sont les professionnels de santé les plus proches et les plus souvent consultés. Ils reçoivent quotidiennement dix millions de demandes sur des sujets touchant à l’alimentation.

Enfin, la troisième édition de ce Plan d’éducation nutritionnel des Pharmaciens (Plenufar III, les deux précédentes concernaient les mères de famille et les enfants de 11/12 ans) prévoit que tous les seniors qui s’inscriront à ce programme, devront répondre à un questionnaire sur leur alimentation. Ce dernier devrait permettre de réaliser une étude sur l’état nutritionnel des seniors au niveau national.

Pour en savoir plus, lire aussi :

L’enseigne de pharmacie Forum Santé lance une campagne contre l’excès de cholestérol
Une campagne contre la dénutrition des seniors démarre aujourd’hui


Publié le Mardi 25 Octobre 2005 dans la rubrique Nutrition | Lu 3637 fois