Santé

Alcool : plus de risques de démence chez les seniors qui en consomment trop


Selon une récente étude réalisée par des chercheurs de l’Université d’Exeter au Royaume-Uni, menée pendant plusieurs années sur plus de 5.000 seniors, les personnes âgées qui consomment trop d’alcool voient leurs risques de développer une démence augmenter.


Il n’y a bien évidemment pas que les jeunes qui consomment de l’alcool en excès. Certains seniors ont également tendance à abuser du bon vin et des apéritifs…

Bien sûr, le fait que l’alcool soit mauvais pour la santé n’est pas un scoop ! Mais une nouvelle étude anglaise vient montrer que la trop forte consommation d’alcool chez les ainés augmente de 60% le risque de déclin cognitif ou de démence…

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs du Peninsula College of Medecine and Dentistry de l’Université d’Exeter (sud-ouest de l’Angleterre) ont étudié 5.075 personnes âgées pendant huit ans. Plus concrètement, les scientifiques ont analysé les effets de la consommation d’alcool sur les fonctions cognitives de ces personnes âgées.

Au-delà de quatre verres consommés en une seule fois, la consommation était considérée comme excessive (binge drinking en anglais). Plus précisément, cette étude a montré que 8.3% des hommes et 1.5% de ces personnes de 65 ans et plus pratiquaient le binge drinking une fois ou plus par mois et 4,3% des hommes et 0,5% au moins deux fois par mois.

Selon les chercheurs, pratiquement les deux-tiers (62%) des seniors qui boivent de manière excessive affichent un risque accru de déclin cognitif important et plus du quart (27%) de faire partie du groupe qui connait la plus grande perte de mémoire. Quant à ceux qui annoncent des séances de fortes consommation d’alcool plus de deux fois par mois, ils sont 2.5 fois plus à risque de cumuler et déclin cognitif et perte de mémoire les plus importants.

Donc l’alcool… avec modération.
Lu 1781 fois
Publié le Jeudi 2 Août 2012




Réagir à cet article :






Suivez-nous sur Facebook


Newsletter : restez informés par email

Retrouvez-nous sur les réseaux