Sommaire
Senior Actu

Alcool : les baby-boomers boivent trop et se ruinent la santé

Une récente étude réalisée par des spécialistes mandatés par la Sécurité sociale écossaise (NHS) montre que les baby-boomers de ce pays du Royaume-Uni consomment beaucoup trop d’alcool et se ruinent la santé avec la boisson, ce qui incite ces médecins à demander la mise en place d’une campagne d’information et de prévention à destination de cette population de quinquas et plus.


Selon les résultats de cette étude, les quinquas et plus issus du baby-boom, boivent plus d’alcool que les générations précédentes. D’autre part, les spécialistes en charge de ce rapport soulignent que de plus en plus d’hommes et de femmes de 50 ans et plus souffrent de cirrhose du foie, et constatent que les décès liés à la consommation d’alcool dans la tranche des 45/64 ans ont augmenté de 67% au cours des neuf dernières années.

Les médecins sont inquiets et considèrent qu’il s’agit là d’un véritable problème de santé publique. « En vieillissant, la capacité de l’organisme à absorber de l’alcool diminue, indique le docteur Laurence Gruer, directeur en Santé publique à la NHS, dans un article de la BBC. Avec l'âge, il n’est donc plus possible de boire les mêmes quantités qu'auparavant ».

Selon cet expert, il devient donc indispensable de mettre en garde ces consommateurs qui ont dépassé la cinquantaine et qui ne doivent plus boire autant que par le passé. Pour les personnes de cet âge, les quantités recommandées devraient donc être de 21 unités pour les hommes et de 14 unités pour les femmes, sur une base hebdomadaire. .../...
Alcool : les baby-boomers boivent trop et se ruinent la santé

En plus d’une campagne de prévention destinée à cette clientèle, les médecins britanniques estiment que le gouvernement devrait prendre en compte les prix de l’alcool, jugés trop bon marché.

Paul Waterson, le responsable d’une structure oeuvrant pour l’organisation du commerce en Ecosse indique que si les responsables politiques veulent réellement éviter le développement des ventes d’alcool, « il faut d’une part réduire le nombre de lieux de vente et d’autre part limiter les promotions qui sont pratiquées sur les boissons alcoolisées, du type deux bouteilles pour le prix d’une. »

Pour en savoir plus, lire aussi :
Seniors et alcoolisme : un thème trop souvent tenu secret et oublié
Informer les seniors sur les risques liés à l'alcool pour qu'ils réduisent leur consommation
Un senior américain sur six consomme trop d'alcool


Publié le Lundi 19 Juin 2006 dans la rubrique Bien-être | Lu 4210 fois