Sommaire
Senior Actu

Alcool et médicaments : cocktail mortel pour les seniors

Une récente étude australienne financée par le Département de la Santé et du vieillissement, s’inquiète de l’augmentation régulière des décès dus à une forte consommation d’alcool chez les seniors australiens au cours de la dernière décennie, indique un récent article de l'agence austrienne de presse.


Selon cette enquête réalisée par l’Institut national de la recherche sur les drogues (NDRI), entre 1994 et 2003, 10.592 Australiens âgés de plus de 65 ans sont décédés des suites d’une trop forte consommation d’alcool, ayant entraîné des cirrhoses du foie, des attaques ou encore des blessures résultant de chutes causées par la boisson.

L’institut souligne par ailleurs qu’une trentaine de seniors seraient ainsi hospitalisés quotidiennement à cause de l’alcool.

Dans certains états australiens, les décès de personnes de 75 à 84 dus à la boisson auraient même fortement augmenté depuis 1994, notamment en Tasmanie et dans le Territoire de la capitale australienne (ACT).

Pour le responsable de cette étude, ces résultats doivent servir de sonnette d’alarme. « Il faut que nous fassions attention à nos personnes âgées » indique-t-il en ajoutant « qu’il faudrait déjà définir le message que l’on souhaite faire passer auprès de cette population, en ce qui concerne la consommation d’alcool ».

Dans un premier temps, il est déjà impératif d’avertir les aînés sur la dangerosité de consommer de l’alcool en même temps que des médicaments. Autre problème, de nombreux seniors estiment que la boisson peut avoir un effet bénéfique sur la santé. Certes un verre de vin par jour peut faire du bien. Cependant, les aînés ont tendance à exagérer les doses, qu’ils multiplient facilement par trois ou quatre, voire plus.

De fait, ils se laissent emporter et consomment donc plus que de raison, sans être conscients des dangers réels. Un professeur de l’Université médicale de l’Australie de l’ouest, Léon Flicker, indique que les personnes âgées appréhendent mal les limites quant à la boisson, et que d’ailleurs, rien n’est fait pour les informer. « Une faible consommation peut-être bénéfique. Mais avec le vieillissement, le corps change et réagit différemment à l’alcool. Ses effets deviennent alors plus puissants avec l’âge. Il n’y a aucun doute la dessus ».

Et d’ajouter que « ces nouvelles données montrent que la consommation d’alcool chez les personnes âgées pourrait devenir un problème de santé publique et indiquent qu’il devient indispensable de mettre en place des politiques de prévention adaptées aux plus de 65 ans ».

Pour en savoir plus sur les seniors et la consommation d'alcool, lire aussi :

Informer les seniors sur les risques liés à l'alcool pour qu'ils réduisent leur consommation

Alcool et médicaments : cocktail mortel pour les seniors


Publié le Jeudi 8 Décembre 2005 dans la rubrique Santé | Lu 9753 fois