Sommaire
Senior Actu

Aime-moi jusqu'à la fin de ma vie de Marie-Edith Quoniam (livre)

Les éditions Fauves viennent de publier « Aime-moi jusqu’à la fin de ma vie ». Un livre-témoignage de 224 pages (20 euros) écrit par Marie-Edith Quoniam, spécialiste des personnes âgées, qui revient ici à un drame qui l’a personnellement touchée : la maladie d’Alzheimer de son mari…


De nos jours, la maladie d’Alzheimer touche en France 900.000 personnes ; et 600 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque jour ! Cette pathologie évolutive est bien évidemment difficile à vivre pour les malades, mais c’est aussi un calvaire pour les aidants…
 
Dans ce contexte, de plus en plus de livres en forme de témoignages paraissent chaque année. Ecrit par de « simples » proches, par des spécialistes ou par des médecins. C’est le cas de Aime-moi jusqu’à la fin de ma vie. Cet ouvrage a été écrit par Marie-Edith Quoniam. Cette femme a mené une longue carrière de manager dans une entreprise de services auprès des hôpitaux, cliniques et établissements d'accueil pour personnes âgées. Bref, l’univers des ainés et de la maladie, elle connait !
 
Mais son expertise professionnelle et sa connaissance du milieu de la santé ne l'ont pas aidée à identifier le drame qui se jouait sous son propre toit, au sein même de son propre couple. Dans ce livre de 224 pages, M.E. Quoniam revient donc sur cette épreuve particulièrement douloureuse. Elle évoque une forme très grave de cette pathologie neurodégénérative qui a touché son mari vers la soixantaine. Elle décrit les multiples souffrances du quotidien et l'extraordinaire travail des équipes spécialisées.
 
Dévastée mais combative, elle livre le récit de la progression vertigineuse du mal et de la violence, jusqu'à l'enfermement et la fin de vie. « Un témoignage qui sonne comme une déclaration d'amour et de courage, afin que les aidants qui souffrent se reconnaissent et osent prendre la parole, et que l'on cesse de croire que la maladie d'Alzheimer, c'est juste perdre la mémoire » conclut l’éditeur.


Publié le Jeudi 10 Novembre 2016 dans la rubrique Santé | Lu 1237 fois