Sommaire
Senior Actu

Aide technique et financière aux nouveaux bénéficiaires de l’APA dans les Hauts-de-Seine

Au second semestre 2006, le conseil général des Hauts-de-Seine (92) va fournir une aide technique et financière pour l’adaptation des logements des personnes âgées ayant récemment obtenu l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), indique le site internet du département.


En janvier 2005, les conclusions de la consultation effectuée auprès des Alto-Séquanais (ndlr : habitants des Hauts-de-Seine) lors des états généraux ont mis l’accent sur un objectif essentiel en matière d’action en faveur des personnes âgées : leur permettre de pouvoir continuer à vivre à domicile le plus longtemps possible avec un accompagnement et un soutien de qualité permettant de bien vieillir.

Pour réaliser cet objectif prioritaire, le conseil général a décidé de mettre en place une action spécifique qui devrait permettre l’adaptation du logement à la dépendance de la personne âgée entrant dans le dispositif de l’APA à domicile.

Pour cela, il faut cependant remplir certaines conditions : être bénéficiaire de l'APA à domicile à compter du 29 mars 2006 ; résider à titre principal dans le département des Hauts-de-Seine et être locataire ou propriétaire ou hébergé dans sa famille de manière permanente et à titre gratuit. Bon à savoir, précise le site du département, « les ressources ne constituent pas une condition d'obtention de l'aide ». .../...
Aide technique et financière aux nouveaux bénéficiaires de l’APA dans les Hauts-de-Seine

Cette aide est attribuée de la manière suivante : le conseil général proposera à tous les nouveaux bénéficiaires de l’APA, soit environ 200 personnes chaque année, la visite à domicile d'un ergothérapeute et d'un technicien.

L'objectif est d'évaluer leurs besoins en termes d’aménagement et les travaux nécessaires. Ces spécialistes font partie du Pact-Arim des Hauts-de-Seine et ils se chargeront de conseiller et d'accompagner la personne âgée. Les travaux d’adaptation seront pris en charge sur la base d’une aide plafonnée à 3 000 euros.

Quels sont les travaux pris en charge ?

- transformation de baignoire en douche
- adaptation en hauteur du plan de travail
- adaptation des WC
- pose de barres d'appui
- pose de volets roulants électriques
- pose de main courante
- plan incliné
- manipulation des ouvertures et fermetures (commande)
- plate-forme élévatrice verticale ou oblique, élévateur électrique, monte-escalier
- installation d'une rampe d'accès à un pavillon surélevé
- signal lumineux d'alerte
- élargissement des huisseries
- aménagement d'ouverture des portes


Publié le Jeudi 12 Octobre 2006 dans la rubrique Divers | Lu 4355 fois