Sommaire
Senior Actu

Afrique du Sud - Détection des chutes des seniors grâce à un système de surveillance vidéo


Un étudiant de l’Université de Pretoria (UP), en dernière année d’informatique, Vijeprathap Vijendranath, a développé un système intitulé « Intelligent Elderly Care » (iEC) censé détecter les chutes des personnes âgées grâce à un système de vidéo en circuit fermé et donc à terme, de réduire les coûts médicaux engendrés par ces chutes.

Le système iEC utilise une caméra qui alimente un ordinateur en images vidéo. Selon cet étudiant, « le logiciel est capable d’identifier la chute d’une personne grâce à l’analyse des images et d’envoyer immédiatement un message d’alerte à une plateforme dédiée ». Et l’étudiant d’ajouter qu’il a développé l’iEC alors qu’il travaillait au perfectionnement de systèmes de surveillance des personnes âgées durant un stage au Royaume-Uni au Charing Cross Hospital de Londres.

A son retour en Afrique du Sud, M. Vijendranath à continuer d’améliorer son prototype, puis l’a inscrit au Concours International de Design de la Société Informatique (CSIDC). Son projet a reçu une mention honorable de la part du jury et s’est classé dans les 10 premiers parmi tous les autres concurrents internationaux pour la cession 2004. L’étudiant devrait maintenant retourner à Londres pour une durée de trois ans afin d’y perfectionner son programme et plus tard, qui sait, le commercialiser.

Tous les ans, les hôpitaux reçoivent des milliers de seniors victimes de chutes. Au Royaume-Uni, par exemple, les coûts engendrés par ces accidents sont estimés à plus de 908 millions de livres par an, soit 1.3 milliard d’euros. 63% de cette somme concernent des chutes de personnes âgées de plus de 75 ans. Selon des chiffres du ministère de la Santé britannique, presqu’un individu sur trois de plus de 65 ans fait une chute chaque année et ce pourcentage augmente avec l’avancée en âge.

Il faut rappeler que chez les aînés, les chutes ne sont pas anodines. Elles peuvent engendrer de sérieux dommages (réduction de la qualité de vie, dépendance,…) voire entraîner la mort. Elles sont la principale cause de décès chez les plus de 65 ans.

Lire aussi : Etats-Unis – Permettre aux seniors de vivre à domicile grâce à des capteurs électroniques


Publié le Mercredi 19 Janvier 2005 dans la rubrique Internet | Lu 2334 fois