Sommaire
Senior Actu

Ad Caelum : une nouvelle manière d’afficher son deuil…

La jeune entreprise Ad Caelum vient d’être lancé. Son champ d’activités ? Le funéraire. Mais le funéraire vu autrement. Dans cet esprit, elle propose sur son site Internet des conseils, des produits et services de ceux qui viennent de perdre un être cher… Leur produit « phare » ? Le « Signe de deuil », un petit insigne à porter sur le revers de sa veste ou un tee-shirt.


Comme le soulignent ses créateurs, « Ad Caelum est né du constat suivant : notre société actuelle refuse d’accepter la mort ; elle est devenue taboue. La plupart des rituels funéraires ont disparu et, avec eux, les liens qui unissaient les hommes dans les moments forts de leur vie. La solidarité, autrefois, qui existait autour des familles en deuil est de moins en moins présente ».

Pour pallier cette perte de repères, ce manque de rites, Ad Caelum (que l’on pourrait traduire en français par « au ciel » ou « au paradies ») propose via son site internet, conseils, produits et services à ceux qui ont perdu un proche. Et ce, précise le communiqué : « dans le respect des croyances et des sensibilités de tous. Une visite sur le site est aussi l’occasion pour chaque personne qui le souhaite de réfléchir sur le sens du deuil ».

Selon une étude de marché réalisée pour Ad Caelum au premier trimestre 2011, plus d’une personne sur deux regrette de ne plus pouvoir porter le deuil. Et parmi les 50% qui ne le regrettent pas, la moitié se dit pourtant prête à porter le deuil s’il était possible de le faire de manière adaptée à notre époque.

Ad Caelum : une nouvelle manière d’afficher son deuil…
D’où l’idée de « Signe de deuil », le produit phare de la ligne Ad Caelum. Un petit accessoire qui s’annonce comme « la nouvelle façon de porter le deuil, une manière discrète, actuelle de prévenir l’entourage large que l’on a perdu un proche. Après un décès, il faut reprendre le travail, continuer à avoir une vie sociale malgré la douleur ».

Concrètement, il s’agit d’une épinglette à positionner sur le revers de sa veste, sur un tee-shirt, sur un blouson… pour signifier aux personnes que l’on croise chaque jour que l’on vit une période difficile.

« On ne porte pas le deuil pour se faire plaindre mais pour que la douleur soit respectée et entendue même « dans le silence » » concluent les responsables d’Ad Caelum.


Publié le Jeudi 30 Juin 2011 dans la rubrique Consommation | Lu 3200 fois