Sommaire
Senior Actu

Activité physique : les seniors doivent faire plus de sports que les autres…

Une récente étude américaine réalisée par une équipe de chercheurs de l’Université de l’Alabama (Etats-Unis) montre que, non seulement, il est important que les seniors pratiquent une activité physique… Mais qu’en plus, cette activité physique doit être encore plus soutenue que chez les jeunes s’ils souhaitent conserver leur masse musculaire le plus longtemps possible.


Alors que Roselyne Bachelot-Narquin vient de lancer un appel à projet consacré à l’organisation d’une offre d’activité physique et sportive adaptée, destinée aux seniors en voie de fragilisation, aux Etats-Unis, une nouvelle étude vient mettre en avant –une fois encore- les bienfaits de l’activité physique régulière pour les aînés.

Cette recherche, réalisée par des scientifiques américains de l’Université de l’Alabama, publiée récemment dans la revue Medicine & Science in Sports & Exercice, montre que les seniors doivent avoir une activité physique plus intense que les plus jeunes afin d’éviter la sarcopénie.

Rappelons que la sarcopénie correspond à une réduction progressive de la masse musculaire associée au vieillissement.

Ce phénomène constitue un facteur majeur d’invalidité et de baisse de la qualité de vie des personnes âgées : il provoque une réduction significative de la mobilité et une diminution globale des niveaux d’activité physique favorisant l’apparition d’altérations métaboliques telles qu’un accroissement de l’adiposité, une baisse de la sensibilité à l’insuline ou encore une diminution de la densité osseuse. Il s’accompagne en outre d’une augmentation du risque de chutes et de fractures, en particulier du col du fémur...

Activité physique : les seniors doivent faire plus de sports que les autres…
Dans ce contexte, on comprend combien il est important que les aînés continuent à poursuivre une activité physique régulière !

Plus précisément, les chercheurs américains ont étudié pendant 48 semaines les effets du sport sur la masse musculaire de 70 adultes âgés de 60/75 ans et de 25/35ans. Résultat : l’enquête a montré qu’une baisse de l’intensité de l’activité physique était nettement plus dommageable chez les ainés que chez les jeunes adultes.

Plus concrètement, après ces 48 semaines d’entrainement, les 25/35 qui se sont rendus moins souvent à la salle de sport ont perdu moins de muscles (voire pas du tout) que les 60/75 qui eux en revanche, ont subi l’effet inverse !

Selon le responsable de cette étude, le docteur Marcas Bamman, « nos données sont les premières à suggérer que les personnes plus âgées ont besoin de plus d'entraînement hebdomadaire que les individus plus jeunes, afin de maintenir leur masse musculaire ». Toujours selon lui, il faudrait que les seniors pratiquent du sport au moins une fois par semaine. Mais de manière permanente !


Publié le Mercredi 17 Août 2011 dans la rubrique Bien-être | Lu 3437 fois