Sommaire
Senior Actu

Accidents de la circulation : les seniors restent les piétons les plus « à risque »

Selon le récent rapport de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), les hospitalisations de piétons à la suite d’une collision ont diminué d’un tiers (31%) en dix ans, toutefois, les seniors restent encore les personnes qui souffrent le plus des blessures occasionnées dans les accidents de la circulation.


L’étude de l’ICIS montre que si les hospitalisations de piétons à la suite d'une blessure ont chuté dans tous les groupes d'âge (-31% entre 1994 et 2005), ce sont encore les Canadiens âgés qui subissent le plus grand nombre de dommages en tant que piétons et qui en souffrent le plus.

Ainsi, en 2004-2005, 928 piétons de 60 ans ou plus ont été admis à l'hôpital à la suite d'une blessure, ce qui représente 30 % de toutes les admissions pour ce même type de blessure. Pourtant, ce groupe d'âge ne représente que 12 % de la population totale. De plus, le séjour à l'hôpital des Canadiens âgés était plus long, soit une moyenne de 16 jours comparativement à 7 jours pour l'ensemble des groupes d'âge. Enfin, en 2004-2005, 9 % (82 personnes) des piétons de 60 ans ou plus sont décédés à l'hôpital à la suite d'une blessure, ce qui est plus de deux fois la moyenne nationale.

« La bonne nouvelle, c'est que dans l'ensemble, les admissions de piétons à la suite d'une blessure sont en baisse, surtout chez les enfants. (…) Les constructeurs de voitures posent maintenant des pare-chocs de forme arrondie qui ont pu avoir une incidence sur la réduction du nombre de blessures graves », affirme Margaret Keresteci, gestionnaire, Registres cliniques, ICIS. Et d’ajouter « les piétons canadiens âgés qui sont victimes d'un accident sont toutefois plus susceptibles de subir des blessures graves, et c'est d'autant plus préoccupant étant donné le vieillissement de la population canadienne ». .../...
Accidents de la circulation : les seniors restent les piétons les plus « à risque »

Toujours selon ce rapport, dans l'ensemble, les hommes étaient plus susceptibles d'être hospitalisés à la suite d'une blessure en tant que piéton, ce qui représente 55 % de toutes les admissions. La seule exception se trouve parmi les personnes de 60 ans ou plus où les femmes comptaient pour 56 % du groupe.

Le rapport de l'ICIS a également démontré qu'en 2004-2005, la majorité des hospitalisations de piétons à la suite d'une blessure a eu lieu en semaine pendant la journée, entre 11 h et 15 h. Et la forte majorité de ces blessures (94 %) sont survenues en milieu urbain. Les blessures orthopédiques étaient les plus communes, représentant 65 % de tous les types de blessures, suivies des blessures des organes internes (24 %) et des traumatismes crâniens (18 %).

Les chutes accidentelles constituaient la principale cause d'hospitalisations à la suite de blessures en 2004-2005, soit 57 % de toutes les admissions en raison de traumatismes (ou 112 646 cas), suivies des collisions impliquant des véhicules à moteur (14 % ou 26 676).


Publié le Mardi 15 Mai 2007 dans la rubrique Transports | Lu 4586 fois