Sommaire
Senior Actu

Ab+Seniors : l'innovation au service de la prévention de la perte d'autonomie

Lors de la Journée nationale interrégime de Bordeaux, une vingtaine d’innovations au service de la prévention de la perte d’autonomie ont présentées dans le Forum des innovations. Aujourd’hui, présentation du projet Ab+Seniors qui vise à lever les freins au développement de l’habitat adapté.


Alors que la volonté légitime de vieillir à domicile se heurte à la faiblesse du ratio de logements adaptés, la Carsat Midi Pyrénées soutient et développe, sur les bases d’une expérimentation menée en 2016 sur les départements de Haute-Garonne, des Hautes-Pyrénées et du Tarn, un dispositif tendant à accompagner et à faciliter l’adaptation de leur logement par les jeunes retraités.
 
AB+Seniors a été abordé comme un écosystème visant à lever les freins (observés partout et par tous) au développement de l’habitat adapté.

Le dispositif repose ainsi sur trois actions, permettant de toucher une cible plus large que les bénéficiaires naturels de l’action sociale des caisses de retraite :
- un atelier d’informations ouvert à tous les retraités, quel que soit leur régime de retraite. L’objectif est de sensibiliser à l’importance de l’aménagement précoce du logement. Animé par des conseillers, l’atelier se déroule en 2h30. Au programme : sensibilisation à l’importance d’un aménagement précoce, conseils d’aménagements simples ou plus lourds (isolation, chauffage, adaptation au vieillissement…), aides financières possibles, etc. L’angle développé : entre esthétique et pratique/utile, il n’est aujourd’hui plus nécessaire de choisir !
 
- un diagnostic conseil à domicile. Le conseiller (ou un ergothérapeute pour les retraités âgés de plus de 75 ans en lien avec le dispositif « Bien chez Moi » de l’AGIRC et l’ARRCO) réalise un état des lieux de l’environnement pour y détecter les points à améliorer. Une synthèse du diagnostic lui est remise et les questions de planification des travaux et de financements sont abordées.
 
Le diagnostic conseil est financé par la Carsat pour les retraités du régime général âgés de moins de 75 ans, quelles que soient leurs ressources. La participation à un atelier d’information n’est pas un pré-requis, même si elle paraît souhaitable.
 
- un réseau d’artisans locaux formés et signataires d’une Charte : les artisans qui s’engagent dans cette « démarche AB+ » suivent 2 jours de formation et adhèrent à l’esprit du dispositif par la signature d’une Charte.
 
Ils s’engagent ensuite à conseiller leurs clients seniors et à réaliser les travaux adéquats dans les règles de l’art, avec un effet dynamisant pour l’économie locale et la conservation des patrimoines individuels. La liste des artisans signataires de la charte est portée à la connaissance des retraités sur le site de la Carsat Midi Pyrénées (sans que cette liste ne soit exclusive ou opposable pour la réalisation des travaux).

​Une première évaluation de l’expérimentation

L’évaluation de la première phase d’extension de l’expérimentation sur la Haute-Garonne, les Hautes-Pyrénées et le Tarn a permis d’obtenir une première tendance, de réajuster le format du dispositif pour répondre à l’ambition de prévention primaire d’AB+Seniors et, en parallèle, de fédérer un réseau d’acteurs convaincus et implantés localement : la quasi-totalité de la Capeb a été sensibilisée et une rencontre est prévue avec la Fédération Française du Bâtiment en juillet 2017.
 
Enrichie de ces modalités renouvelées et des partenariats tissés, l’expérimentation AB+Seniors s’étendra au second semestre 2017 aux 8 départements de la circonscription de la Carsat Midi Pyrénées. Pour encourager la montée en charge du dispositif, la Carsat Midi Pyrénées prévoit un soutien financier de 100 000 € (hors réalisation de travaux) en 2017 à destination des opérateurs et portera ce dispositif à la connaissance des différentes Conférences des Financeurs du territoire.

De plus, alors qu’AB+Seniors intègre dorénavant le dispositif « Bien chez Moi » de l’AGIRC et ARRCO, le RSI et les caisses MSA ont manifesté leur intérêt pour ce dispositif : le second semestre 2017 sera donc aussi le temps d’un portage inter régime de ce projet.  



Publié le Lundi 17 Juillet 2017 dans la rubrique Habitat | Lu 830 fois